Alors que de nombreuses rumeurs se sont répandues durant le weekend, ce lundi 10 septembre le fondateur du géant chinois Alibaba, Jack Ma a annoncé qu’il quitterait son poste de président, dans un an soit le 10 septembre 2019. C’est Daniel Zhang, CEO de l’entreprise à l’heure actuelle qui lui succédera, comme l’annonce Reuters. Jack Ma explique que la direction du groupe doit être «  relativement jeune » et que son départ ne doit en rien « affecter le fonctionnement de la société. » Il ajoute également que Zhang a « démontré son talent, son sens aigu des affaires et son leadership déterminé. »

Une décision importante, car c’est l’un des premiers fondateurs d’une grande entreprise technologique à prendre sa retraite si tôt. Jack Ma qui vient tout juste d’avoir 54 ans a ainsi suivi les pas de Bill Gates qui en 2008 avait annoncé se concentrer sur des oeuvres caritatives et qui a officiellement abandonné son poste de président du conseil d’administration de Microsoft en 2014. Jack Ma explique réfléchir à cette décision depuis 10 ans et pour lui, cette « transition démontre qu’Alibaba est passé au niveau supérieur de la gouvernance d’entreprise, d’une entreprise qui repose sur des individus à une société fondée sur des systèmes d’excellence organisationnelle et une culture de développement des talents. »

Avec Ma aux commandes, Alibaba est devenu un géant du web avec par exemple la Journée des Célibataires, le plus grand évènement de vente en ligne dans le monde. Plus récemment, c’est Starbucks qui s’est associée à Alibaba pour livrer des cafés. Jack Ma est aujourd’hui l’une des personnes les riches en Chine avec une fortune avoisinant les 35 milliards de dollars. Il devrait ainsi se concentrer sur des problématiques touchant l’éducation.