Intelligence Artificielle Technologie

Cette IA peut déterminer si vous êtes déprimé à votre manière de parler

Un soutien aux professionnels de la santé

Pour déterminer le diagnostic d’une dépression, les professionnels de la santé vont poser un tas de questions à leurs patients au sujet de l’humeur, le mode de vie ou encore les antécédents de ces derniers. Pour sa part, le MIT a développé une intelligence artificielle capable de déterminer la dépression sans avoir à poser toutes ces questions.

Ils ont ainsi présenté un réseau neuronal qui analyse les données audio et textuelles d’entretiens. Ce dernier peut ainsi détecter les signes de la dépression. Tuka Alhanai explique : « les premiers signes d’une personne heureuse, excitée, triste ou souffrant de troubles cognitifs graves comme la dépression, se trouvent dans son discours ». Le modèle analyse ainsi les propos d’une personne et les comparent à ceux de personnes déprimées, ou non, afin d’analyser les éventuelles similitudes. Alhanai ajoute : « le modèle voit des séquences de mots ou un style de parole et détermine que ces modèles sont plus susceptibles d’être observés chez les personnes déprimées ou non déprimées. » Le système présenté est qualifié de « sans contexte », car il n’y a aucune contrainte dans les types de questions pouvant être posées ou dans les réponses recherchées. Dans les tests réalisés par l’IA, le modèle a engendré un taux de réussite de 77 % dans l’identification de la dépression.

Ce système va donc servir aux professionnels afin de servir de support à la détection des signes de la dépression. L’un des chercheurs explique : « si le modèle voit des changements, ce sera peut-être un signal pour les médecins ». À l’avenir cette intelligence artificielle pourrait être utilisée dans des applications mobiles, par exemple, qui analysent et surveillent les messages d’un utilisateur pour détecter les symptômes de la dépression et ainsi envoyer des alertes. Une solution pour les personnes qui ne peuvent ou ne souhaitent pas consulter de professionnels.

Une IA qui rappelle celle que Google a présenté en mai dernier et qui serait capable de remédier à la pauvreté et à la dépression.

Send this to a friend