Alors que Tesla annonçait qu’elle augmentait légèrement son objectif de production à 6 000 Model 3 par semaine, celle-ci serait finalement en dessous. Un point qui ne l’empêcherait pourtant pas d’atteindre l’objectif global du trimestre.

Dans un article daté du 2 septembre, Electrek indique avoir appris que Tesla n’avait pas atteint son objectif de production fixé à 6 000 véhicules par semaine. En se basant sur les dires d’une source proche du dossier, le média américain indique que l’entreprise de Musk aurait construit environ un total de 6 400 véhicules au cours de la dernière semaine du mois d’août pour environ 4 300 Model 3.

Depuis le lancement de la production de la Model 3, l’objectif de production est fixé à 5 000 unités par semaine, un chiffre que l’entreprise a (eu) bien du mal à atteindre. Néanmoins, celle-ci aura tout de même passé ce cap symbolique de justesse en juillet. De fait, Tesla avait revu son objectif à la hausse afin d’espérer atteindre les 6 000 exemplaires d’ici la fin du mois d’août. La même source rapporte à Electrek que 53 000 véhicules, dont plus de 34 700 Model 3, auraient été fabriqués lors de ce dernier.

Néanmoins, cette nouvelle n’empêcherait pas Tesla d’atteindre son objectif de production global du troisième trimestre, malgré le fait que le record de 5 000 n’ait pas été atteint une seconde fois lors de cette période.

Il y a quelques jours, Elon Musk indiquait qu’il songeait à retirer Tesla de la bourse à cause, entre autres, de la « pression énorme [mise] sur Tesla pour qu’elle prenne des décisions ». Néanmoins, l’entrepreneur est revenu sur ses paroles afin d’annoncer que sa compagnie resterait finalement en bourse.

Aussi, l’état de santé du PDG semble ne pas être très bon puisque Musk a déclaré dans une interview qu’il travaillait jusqu’à 120 heures par semaine et que « le pire [était] passé d’un point de vue opérationnel » pour Tesla, mais que « du point de vue de la douleur personnelle, le pire [était] encore à venir ». Des déclarations qui n’ont pas manqué de faire chuter le cours de l’action de Tesla quand elles ont été rendues publiques. Reste à savoir si le PDG pourrait déléguer la gestion de l’entreprise à un autre que lui-même.