L'assistant Amazon Alexa est présent sur plus de 20 000 appareils
Technologie

L’assistant Amazon Alexa est présent sur plus de 20 000 appareils

Une évolution exponentielle depuis le début de l'année 2018

Lors de l’IFA, la compagnie de e-commerce a annoncé que son assistant intelligent Alexa était désormais présent sur plus de 20 000 terminaux, un nombre largement supérieur à celui de ses concurrents.

Si Amazon Echo et Alexa n’ont pas été lancés en France avant le mois de juin 2018, l’appareil intelligent a largement eu le temps de conquérir le marché américain pour s’octroyer la première place. À l’occasion de l’IFA qui se tient actuellement à Berlin, Daniel Rausch, vice-président smart home, a tenu à prendre la parole pour dévoiler quelques chiffres clefs sur les réussites de l’assistant vocal d’Amazon et annoncer de nouveaux partenariats.

De fait, l’homme a tenu à rappeler qu’Alexa était présent sur quelque 4 000 terminaux au début de l’année en cours, là où ce chiffre est aujourd’hui monté à 20 000, soit cinq fois plus en quelques mois à peine. Pour leur part, les marques sont désormais plus de 3 500 à utiliser les capacités d’Alexa contre 1 200 en janvier. Concernant les entreprises tierces, Daniel Rausch a logiquement mentionné l’intégration de l’assistant à de nouveaux appareils dévoilés lors du salon, à l’exemple des ordinateurs ZenBook de Asus.

Si l’intégration d’Amazon Alexa semble impressionnante, elle l’est également lorsque l’on prend le temps de la comparer à celle de Google Assistant. Au mois de janvier, ce dernier était intégré à 1 500 terminaux en janvier, contre 5 000 au mois de mai.

Le vice-président smart home a tenu à confirmer une stratégie qu’Amazon ne cache plus depuis quelques années. Si la marque propose Echo, sa gamme de produits directement destinée à intégrer son assistant, l’objectif est d’intégrer Alexa beaucoup plus largement pour qu’il puisse être accessible partout par les utilisateurs. De quoi conforter l’avenir de la commande vocale.

Une récente étude indiquait également qu’Alexa perdait des parts au profit d’autres assistants, dont celui de Google. En effet, la part mondiale de l’assistant d’Amazon serait passée de 44% à 41% lors du premier trimestre de l’année 2018, là où celle de ses concurrents ne cesserait d’augmenter peu à peu au fil du temps. Si Google Assistant en profite, cela est également le cas de plusieurs entreprises chinoises telles que Baidu, Alibaba ou encore JD.Com.

Reste à savoir si ces dernières favoriseront la même stratégie d’intégration que la compagnie de Jeff Bezos.

Source.

Send this to a friend