Yahoo veut connaître vos habitudes d’achats. Le service de messageries scanne les mails de ses utilisateurs à la recherche de factures, ou autres informations sur leurs habitudes de consommation, dans le but de définir des profils et vendre ces derniers aux annonceurs.

Les services de messagerie scannent souvent automatiquement les courriers pour lutter contre les spams et autres logiciels malveillants. Mais selon le Wall Street Journal, Yahoo se servirait de cette pratique à des fins commerciales. Ainsi, en plein débat sur la sécurisations des données, Yahoo revendrait les informations personnelles de ses 200 millions d’utilisateurs.

Le WSJ a révélé qu’Oath, la branche publicitaire de Verizon (maison mère de Yahoo et Aol), serait en négociation avec les annonceurs afin de leur donner accès aux mails des utilisateurs. Un système qui permet de créer des publicités ciblées en analysant par exemple, les courriers commerciaux, comme des factures d’achat sur le net. Une pratique que beaucoup d’entreprises de la Silicon Valley, dont Gmail et Microsoft, ont abandonné. Yahoo de son côté, assume avoir recours à cette vente de données. « Le courrier électronique est un système coûteux. Je pense qu’il est raisonnable et éthique de s’attendre à un échange de valeurs, si vous avez ce service de messagerie et qu’il y a de la publicité », a déclaré Dough Sharp, vice-président de Oath.

L’entreprise s’est cependant défendue de lire les courriers personnels. Seul les mails à caractère commercial seraient scannés. Il est également possible de refuser de participer à cette publicité ciblée. Le scan étant activé par défaut, il faut se rendre dans l’encart “Your Advertising Choices” et appuyer sur le “Opt Out” pour faire apparaitre la mention “Opt In“.