Un hacker qui avait publié des photos intimes de plusieurs célébrités a été condamné à huit mois de prison ferme, ainsi que trois ans de mise à l’épreuve. George Garofano, un américain de 26 ans, avait piraté et publié sur internet des milliers de clichés volés de stars. La diffusion la plus connue concernait celles de Jennifer Lawrence. Cependant, parmi ses victimes on comptait aussi Kate Upton, Adriana Grande, mais aussi d’autres personnes, elles anonymes.

George Garofano n’est pas le seul impliqué dans cette affaire qui remonte à 2014. Trois autres hommes ont également été condamnés à des peines allant de 9 à 18 mois de prison. Les hackers avaient utilisé le procédé du “phishing” pour récupérer leurs identifiants et mots de passe iCloud. Ils s’étaient fait passer pour un membre de la sécurité en ligne d’Apple et avaient ainsi pu pénétrer leurs comptes.

George Garofano avait plaidé coupable, « acceptant la responsabilité de ses actes », selon les termes de son avocat, Richard Lynch. « Il n’y a rien d’autre qui suggère qu’il puisse à nouveau se comporter comme un délinquant », a t-il assuré. Le procureur avait requis entre 10 à 16 mois de prison. « Les actes de M. Garofano étaient sérieux. Il s’est illégalement introduit dans les comptes de ses victimes, a piétiné leur vie privée et volé des informations personnelles​, dont des photos intimes et privées. Il n’a pas fait cela une fois seulement, mais 240 fois en dix-huit mois. Et non seulement M. Garofano a gardé pour lui ces photos, mais il les a aussi disséminées. Il en a peut-être même vendu pour se faire plus d’argent, » avait-il justifié.

Source.