Swimply, le Airbnb de la piscine, permet de connecter les propriétaires, qui souhaitent partager l’accès à leurs bassins, aux particuliers souhaitant passer quelques heures les pieds dans l’eau. Si pour le moment le concept est développé uniquement aux États-Unis, il pourrait rapidement donner des idées à certaines startups étrangères.

Comment fonctionne Swimply, le Airbnb de la piscine ?

Comme sur la célèbre plateforme, qui permet à des particuliers de louer un logement pour un ou plusieurs jours, Swimply, le Airbnb de la piscine permet de s’offrir quelques heures au bord de l’eau à tous ceux et celles qui rêvent d’un après-midi de chill. Vous avez envie d’en mettre plein les yeux à votre crush ou d’organiser une pool party digne de ce nom ? Pas de soucis, c’est également possible ! À l’aide du moteur de recherche du site web, les utilisateurs peuvent choisir le lieu, l’heure ainsi que les commodités qu’ils souhaiteraient voir incluses dans leur future location.

Du côté des propriétaires, Swimply, le Airbnb de la piscine, permet d’accéder à un revenu complémentaire en rendant accessible leur bassin lorsqu’ils ne l’utilisent pas à des fins privées. Si pour le moment, les locations se situent principalement dans certaines régions des USA et au Canada, le concept pourrait facilement être adapté aux régions ensoleillées de France. Du côté des tarifs, ces derniers varient en fonction du nombre de baigneurs, de la période de location, mais également de la situation géographique de la piscine et des services inclus.

Swimply

Une fois la location terminée, les utilisateurs laissent un avis noté et commenté en fonction de plusieurs critères. L’objectif de la démarche ? Aider la communauté à déceler les bons plans et à éviter les mauvais… Après Resy, qui permet de réserver et de noter les restaurants, Swimply dispose de tous les atouts pour devenir le Airbnb de la piscine !