Dans un communiqué publié par Reuters, le ministère chinois des Transports a déclaré que Didi Chuxing avait « la responsabilité inébranlable » du meurtre et du viol d’une jeune femme par l’un des chauffeurs de l’entreprise. Suite à cette annonce, l’entreprise aurait reçu l’ordre de « procéder à une réforme complète de sa plateforme afin de garantir les normes de sécurités. »

Pour expliquer la situation, on sait qu’une jeune femme âgée de 20 ans a utilisé l’application vendredi et a envoyé un message à une amie une heure après en lui demandant de l’aide. Le chauffeur de 27 ans a été arrêté samedi et a reconnu avoir violé et tué la passagère. L’entreprise Didi a expliqué que le conducteur n’avait pas de casier judiciaire et que les documents qu’il avait fourni étaient authentiques. Cependant, l’entreprise explique que jeudi une plainte a été déposée contre ce même chauffeur, car une fois avoir déposé la passagère, le conducteur l’aurait suivi.  Dans un communiqué, Didi Chuxing ajoute « l’incident montre les nombreuses lacunes de nos processus de service client, en particulier le fait que nous n’avons pas agi rapidement face à la plainte des passagers précédents. »

Dans la journée de dimanche 26 août, l’entreprise a annoncé suspendre son service de covoiturage Hitch dès ce lundi à l’échelle nationale. Ce dernier est gratuit et permet aux passagers de se déplacer avec des conducteurs allant dans la même direction. Lors des trois dernières années, Hitch a traité plus d’un milliard de voyages. Les autres services de l’entreprise restent eux actifs. On apprend également que le directeur général de Hitch ainsi que le vice président du service client auraient été virés. Dans un communiqué l’entreprise explique « l’incident montre les nombreuses lacunes de nos processus de service à la clientèle, en particulier l’incapacité d’agir rapidement sur la plainte des passagers précédents et le processus lourd et rigide de partage des informations avec la police. » Un incident similaire a eu lieu en mai dernier, une hôtesse de l’air a perdu la vie à cause d’un conducteur Hitch. Didi avait suspendu son service pendant 6 semaines et y avait apporté quelques modifications.

Cet incident souligne bien l’importance de vérifier le passé et le présent des conducteurs sur ce genre d’application. Uber par exemple, travaille sans cesse sur le renforcement de la sécurité de ses passagers à travers notamment des vérifications continues des chauffeurs ou encore la possibilité de noter à mi-parcours son trajet.