Créativité Intelligence Artificielle

Après les deepfakes des chercheurs créent des deep video portraits

Le projet Deep Video Portraits pourrait être le nouvel outil de prédilection des fake news

Suite à la vague de Face Swapping de ce début d’année, une nouvelle intelligence artificielle d’un projet appelé deep video portraits suscite la curiosité et alarme les médias.
Créé à l’origine pour l’industrie du cinéma, les deep video portraits sont réalisés grâce à une intelligence artificielle capable de copier les expressions faciales des acteurs en tout point. Afin de se protéger de certaines dérives, la plateforme PornHub avait été obligée d’interdire les vidéos pornographiques crées avec cette technique. Bien souvent, des personnes appliquaient le visage d’une célébrité à celui d’une actrice. Sur un plan médiatique plus large, il existe des vidéos de Barack Obama plus vraies que natures créent avec cette technique, et que l’on appelle deep fake.

Ici, cette nouvelle intelligence est issue d’une collaboration entre plusieurs scientifiques américains et allemands dirigée par le Max Planck Institute for Informatics, a été présentée officiellement lors d’une conférence du SIGGRAPH le 16 août dernier à Vancouver au Canada.

Leur intelligence artificielle est capable de reproduire toutes les expressions faciales d’un acteur et son utilisation pourrait permettre aux réalisateurs et monteurs de gagner du temps, réduire leurs coûts de production, mais aussi d’obtenir une meilleure qualité du doublage des voix des acteurs.
Cette technique a été développée grâce à un motion capture 3D détaillé, reprenant ainsi les expressions comme le sourire, les mouvements des sourcils, plissements du nez … de l’ensemble du visage. Une véritable révolution pour les réalisateurs.

En revanche, au-delà de cet aspect cinématographique, l’intelligence artificielle suscite la crainte des médias et internautes dans la mesure où elle peut représenter un nouveau danger de fake news sans précédent.
En effet, avec une telle qualité d’imitation, n’importe quelle personnalité publique pourrait se retrouver dans ligne de mire d’une attaque de fake news grâce à cette nouvelle intelligence artificielle si elle employée de manière malveillante et ainsi créer de nombreuses polémiques aussi bien sociales que politiques.
Bien que le deep video portraits soit pour l’instant au stade du POC (Proof Of Concept), elle ne tardera pas à se développer davantage, affaire à suivre donc… !

Send this to a friend