Sur YouTube il est très commun de voir des publicités. Afin de déterminer quels sont les effets des signaux sensoriels sur l’efficacité des publicités et comprendre les effets de présence humaine dans les publicités alimentaires, l’équipe d’Unskippable Labs a créé une fausse marque de pizzas : Doctor Fork. Toute une campagne marketing a été imaginé avec différentes publicités réalisées avec l’aide de Nestlé et Ryan Edler, professeur à l’Université Brigham Young.
Ben Jones, le directeur de la création chez Unskippable Labs a ainsi expliqué que certaines évidences comme par exemple le fait qu’on ne voit jamais une personne mâcher de la nourriture devant une caméra, n’ont jamais été prouvées. L’équipe de Jones a ainsi voulu avec Doctor Fork « utiliser la liberté de la publicité sans marque pour nous tromper, pour aller dans les directions et poser des questions qu’une marque n’aura pas, car une marque a un ensemble d’objectifs complexes et très ciblés. »

On découvre ainsi 33 spots publicitaires montrant de la pizza ou bien des personnes découpant un gâteau. Après leur publications, les vidéos sont devenus virales et ont été vues plus de 20 millions de fois.


Les conclusions tirées par Google sont les suivantes :

  • Les marques qui publient des publicités courtes devraient séparer les clips visuels et l’audio, pour un impact plus important
  • Les marques doivent davantage donner des instructions pour un impact plus fort. Elles peuvent par exemple demander au “public” d’imaginer quelque chose
  • Les publicités avec des aliments doivent inclure des plans proches de ces derniers
  • Il ne faut pas que les marques restreignent ce qu’elle montre des humains à un sourire ou une pizza croquée par exemple. Il faut qu’elles se sentent plus libre dans la manière de représenter leurs produits qui sont appréciés par des humains !
  • Les expériences immersives et multi-sensorielles fonctionnent mieux que les expériences sensorielles uniques sur la mémorisation. Google explique également que les publicités mettant en avant des aliments devraient stimuler l’ensemble des sens et mieux utiliser l’audio, le texte et les visuels. Elles peuvent également utiliser les émotions primaires.

L’équipe Unskippable Labs devrait ainsi se pencher sur d’autres questions dans la publicité. Le Docteur Elder a de son côté explique que « cette collaboration avec Google a créé un environnement unique dans lequel le développement créatif de la publicité pouvait s’appuyer sur la théorie académique, être testé dans le monde réel et immédiatement diffusé aux entreprises. Les résultats des expériences à grande échelle sur YouTube ont conduit à une réflexion très fructueuse avec les agences et les équipes de marques. »

Source

Dans la même catégorie