Technologie

Canary : le prochain Google Chrome intègre un Lazy Load natif

Pour les utilisateurs du navigateur Google Chrome, et il y en a beaucoup, la firme de Mountain View est en train de préparer une version avec quelques nouvelles technologies. La plus intéressante, c’est l’intégration en interne du lazy load qui le rendrait plus rapide que jamais.

Le lazy load est très utilisé chez les développeurs ou administrateurs de site. Cette technique consiste à charger partiellement une page web, uniquement la partie visible. Ce système anticipe également le fait naviguer vers le bas, et se prépare à charger de façon décalée les éléments suivants. Ainsi, la page se charge plus vite sans que l’utilisateur remarque quoi que ce soit. Les premiers essais menés par les ingénieurs de Google sont très encourageants. Le chargement des pages se charge plus rapidement, avec une variation de +18% à +35% selon les sites.

Pour l’instant, ce lazy load natif est destiné à Chrome pour Android. L’objectif du géant étant d’offrir à ses utilisateurs les meilleures performances de navigation sur mobile. Si les tests sont concluants, ce qui est fort probable, Google intégrera cette technologie dans la version desktop.

L’air de rien, cela remet en cause les fonctionnements des navigateurs. En effet, d’ordinaire ce sont les sites qui créent du lazy load, pas les navigateurs. Les développeurs ont dû modifier des fonctionnalités de base comme celle permettant d’imprimer une page, ou celle permettant de la sauvegarder sur son ordinateur.

Que de modifications dans la fonction des navigateurs ! Ils sont censés répondre aux sites sur lesquels ils amènent les internautes. Ici, c’est l’inverse, puisque tous les sites ne proposent pas cette fonctionnalité, autant l’intégrer de manière native.

Send this to a friend