Digital Technologie

Spotify pourrait laisser ses utilisateurs libres d’ignorer toutes les publicités

Un test grandeur nature en Australie pouvant être déployé dans le monde entier

La publicité audio numérique représente un marché en forte croissance de 1,6 milliard de dollars en 2018. Spotify est déterminé à ne pas laisser plus de parts de gâteau à ses concurrents comme Apple Music ou Pandora et afin de rester leader.

Comme le rapporte Engadget, la firme a annoncé qu’elle effectuait un test en Australie depuis le mois dernier. Les auditeurs du service peuvent ainsi switcher les annonces publicitaires (audio et vidéo) à tout moment, aussi souvent qu’ils le souhaitent, leur permettant de revenir instantanément à la musique. À l’heure actuelle, les auditeurs non abonnés ne peuvent pas ignorer les annonces publicitaires. Cela signifie que tous les utilisateurs pourront entendre ou regarder uniquement les publicités qu’ils aiment, en informant Spotify de leurs préférences, à la manière de la fonctionnalité Discover Weekly, qui adapte une playlist aux habitudes d’écoute des auditeurs. Spotify semble partir du principe que les utilisateurs ignorent très certainement les annonces dont ils ne se soucient pas et que « les gens sont paresseux et ne veulent pas avoir à revenir à l’application pour ignorer une annonce. »

« Notre hypothèse est que si nous pouvons utiliser cette technologie pour alimenter notre intelligence de streaming et offrir une expérience plus personnalisée et un public plus attrayant à nos annonceurs, cela améliorera les résultats que nous pouvons offrir aux marques », déclare Danielle Lee, responsable mondiale des solutions partenaires chez Spotify. Baptisée Active Media, cette nouvelle fonctionnalité n’est pas un pari risqué selon Spotify, au contraire. D’une part, les annonceurs n’auront plus à payer pour les annonces ignorées. D’autre part, le site de streaming mise sur ses revenus publicitaires en raison de sa capacité à diffuser suffisamment d’annonces que les consommateurs sont prêts à entendre ou à voir. Lee affirme que l’ambition de Spotify est de lancer Active Media au niveau international.

Spotify a annoncé en juillet dernier avoir 180 millions d’utilisateurs actifs par mois, en hausse de 30% sur un an. Quant aux revenus publicitaires, ils se sont élevés à environ 158 millions de dollars, en hausse de 20%. Mais le match avec Pandora n’est pourtant pas gagné d’avance puisque le temps passé sur la publicité de Pandora est environ deux fois plus important que celui de Spotify. Il s’agit ici aussi pour Spotify de déterminer quelles publicités importent peu ses utilisateurs. Active Media pourrait permettre à Spotify de gagner plus d’argent par annonce que les gens écoutent réellement, ce qui pourrait profiter à tout le monde, annonceurs compris.

Send this to a friend