Science

Le mystère du Triangle des Bermudes résolu par des scientifiques

Prochaine étape  : découvrir ce qui se passe réellement dans le Loch Ness ?

Des océanographes britanniques de l’Université de Southampton pensent avoir enfin résolu le mystère du Triangle des Bermudes. Après plusieurs décennies d’enquête, ils sont convaincus que ce sont des vagues scélérates qui auraient provoqué la disparition des navires et non pas une malédiction…

Pourquoi le mystère du triangle des Bermudes a-t-il toujours suscité autant d’intérêt ?

Dès 1900, on retrouve dans les médias des récits angoissants faisant écho de nombreuses disparitions d’avions et de navires dans un tronçon d’eau situé entre la pointe sud de la Floride, Porto Rico et le nord de l’île des Bermudes. Il n’en a pas fallu beaucoup plus pour que certains commencent à émettre des hypothèses dignes de films d’horreur. C’est ainsi qu’est né le mystère du triangle des Bermudes, mais également tous les fantasmes qui l’accompagnent depuis. Dans un de ses articles, le New York Times affirmait même qu’au cours des 500 dernières années, le Triangle du diable avait causé la disparition d’au moins 20 avions et 50 navires.

Après plusieurs publications de théories scientifiques en tout genre, en 1995, il est question pour la première fois de vague de taille anormalement importante (18,5 mètres) qui aurait été mesurée par des satellites. Depuis la diffusion du documentaire The Bermuda Triangle Enigma sur Channel 5, cette thèse semble se préciser ! Ainsi, le docteur Simon Boxall, océanographe de l’Université de Southampton, qui a dirigé la nouvelle étude sur le mystère du Triangle des Bermudes, a déclaré :

« Il y a des orages au sud et au nord, qui se rejoignent, et cela produit des vagues scélérates de plus de 30 mètres… Comme il n’y a rien en dessous du bateau au moment où il est happé, il se casse en deux. Lorsqu’un tel phénomène se produit, il peut couler en deux ou trois minutes environ »

Par ailleurs, si l’on en croit les déclarations des gardes-côtes américains, le nombre d’avions disparut dans cette zone est le même que partout ailleurs dans le monde. Cela sonnera-t-il vraiment la fin du mystère du Triangle des Bermudes ? Avec le développement des nouvelles technologies telles que l’intelligence artificielle, ou encore la réalité augmentée, rien n’est moins sûr…

Source

Send this to a friend