Technologie

Amphibio : une chemise imprimée en 3D qui permet de respirer sous l’eau

Une technologie qui pourrait être efficace d'ici quelques années

Avec le réchauffement climatique, les catastrophes naturelles comme les inondations sont de plus en plus courantes. Il est donc nécessaire pour l’humain de s’adapter pour survivre. Dans cette optique, Juan Kamei a créé un vêtement imprimé en 3D, qui s’apparente à des branchies géantes et permet de respirer sous l’eau.

En étudiant le corps des insectes plongeurs, il s’est rendu compte que leur peau est superhydrophobe, c’est-à-dire qu’elle repousse l’eau au point de créer une petite barrière d’oxygène entre eux et l’eau. Cette sorte de barrière permet aux insectes d’être gardés au sec et permet à l’oxygène dissout dans l’eau d’être filtré dans leur corps. Les branchies créées sont ainsi « capables de se reconstituer avec de l’oxygène chaque fois que l’oxygène dans les branchies est consommé, car il est poreux et laisse les molécules d’oxygène dans l’eau traverser sa membrane », explique Juan Kamei. Il ajoute que « le dioxyde de qui s’accumule dans le système peut être dissipé dans l’eau environnante, en utilisant le même mécanisme. »

Pour le moment, le vêtement conçu ne permet pas vraiment de répondre aux besoins respiratoires d’un être humain. Kamei explique que les branchies devraient mesurer environ 31 mètres carrés pour fournir suffisamment d’oxygène à une personne, ce qui ne correspond pas vraiment à la taille d’un vêtement humain, mais plutôt d’un appartement. Espérons que la technologie continue à être développée et que son créateur puisse la rendre plus efficace. Si cela est possible, ce vêtement pourrait également remplacer les bouteilles d’oxygène lors de plongée sous-marine.

En fin d’année dernière, des chercheurs avaient créé des vêtements imprimés en 3D permettant de rafraîchir la personne le portant, une invention pratique notamment en ces temps de canicule !

Source

Send this to a friend