Alex Stamos, le chef de la sécurité Facebook, a finalement annoncé son départ de la firme américaine en publiant un post sur son profil. Il occupait ces fonctions depuis son départ de Yahoo en 2015, mais les récentes affaires autour de la protection des données utilisateurs auraient eu raison de son enthousiasme…

Qu’est ce qui a poussé le chef de la sécurité Facebook à la démission ?

En mars dernier, des rumeurs faisaient état de profonds désaccords quant à la stratégie de défense mise en place par la direction du réseau social, pour faire face aux différents scandales liés à la collecte de données personnelles. D’après des sources proches du dossier, le chef de la sécurité Facebook aurait notamment préféré qu’une stratégie de communication beaucoup plus franche, à la limite du mea culpa, soit adoptée plutôt que les explications assez floues, qui ont été données. L’annonce d’une énième découverte de possibles tentatives d’influence sur le résultat des élections américaines semble avoir précipité la décision d’Alex Stamos.

Pourtant, c’est sur son compte personnel que l’expert en cybersécurité a décidé de s’exprimer en publiant le message suivant : « Même si j’ai beaucoup apprécié ce travail, le moment est venu pour moi de quitter mon poste de chef de la sécurité sur Facebook. À partir de septembre, je rejoindrai Stanford University à temps plein en tant que professeur et chercheur. Cet automne, je suis très enthousiaste à l’idée de lancer un cours sur des techniques offensives et défensives pratique et de contribuer à la nouvelle spécialité de maîtrise en cybersécurité à l’Institut Freeman-Spogli d’études internationales ».

Le chef de la sécurité Facebook n’est pas le premier à quitter le navire, Colin Stretch, directeur juridique depuis 8 ans, avait également officialisé son départ le mois dernier alors qu’Elliot Schrage venait tout juste de quitter son poste de directeur de la communication et des relations publiques.

Source