ApplicationDigitalAvec

En Chine, Starbucks s’associe à Alibaba pour livrer ses cafés

Cette offre sera disponible dès septembre.

En Chine, les cafés Starbucks pourront bientôt être livrés. Le groupe américain s’est associé au numéro un du commerce électronique chinois, Alibaba, pour proposer ce service. Avec ce partenariat Starbucks compte bien évincer son tout jeune concurrent, Luckin Coffee.

Dès septembres, il sera possible pour les clients chinois de commander en ligne et de se faire livrer son café Starbucks via l’application, Ele.me, une filiale d’Alibaba spécialisée dans la livraison de repas. Les deux géants ont annoncé leur collaboration ce jeudi dans un communiqué. “Notre partenariat avec Alibaba doit remodeler notre stratégie Retail et représente un pas en avant dans notre volonté de satisfaire les consommateurs chinois”, a déclaré Kevin Johnson, PDG de Starbucks.

Les livraison seront dans un premier temps disponibles à Pekin et Shanghaï, à travers 150 établissements. La chaîne de café voit cependant les choses en grand et espère arriver d’ici la fin de l’année à 2 000 café dans une trentaine de villes. Les courses seront assurées par des coursiers en vélo électrique.

Ce partenariat va permettre à Starbuck de mieux s’adapter au consommateurs chinois, adeptes de e-commerce. A la pointe de l’innovation en ce qui concerne la livraison, Alibaba devrait pouvoir répondre aux attentes du groupe. D’autant que depuis peu, Starbucks doit faire face à un nouveau rival chinois, Luckin Coffee. La jeune société a ouvert près de 800 cafés à travers le pays en seulement un an et revendique vouloir détrôner le leader américain.

Le géant américain compte environ 3400 cafés en Chine, dispersés dans 140 villes. La société entend doubler le nombre de magasins d’ici 2022. Le pays connait une véritable explosion de la consommation de caféine. Ce marché représente donc est une véritable mine d’or pour Starbuck.

Send this to a friend