Application Technologie

Snapchat lance une marketplace privée pour vendre de la publicité en France

Le plus petit des géants des médias sociaux, Snapchat, vient d’annoncer le lancement d’une PMP (Partner Private Marketplace) afin que les annonceurs puissent acheter directement de la publicité et les éditeurs puissent la vendre directement aux marques sur les contenus publiés dans Discover.

Ce nouvel outil permettra de réserver de l’espace publicitaire dans des éditions spécifiques de la section Discover de Snapchat, qui présente des contenus créés par de grands médias aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne. De plus, début août, Snap déploiera cette nouvelle offre en France. Les annonceurs auront ainsi accès à Cosmo, VICE et Vogue Paris.

La nouvelle plateforme publicitaire tend à donner aux annonceurs un plus grand contrôle sur l’emplacement de leurs annonces et le type d’audience qu’ils souhaitent cibler, tout en offrant un achat automatisé de display. Les marques pouvaient déjà acheter l’inventaire des contenus Discover avant cette mis à jour, mais c’était complexe, pour un ciblage basique. Le système précédent ne leur permettait pas de sélectionner des annonceurs spécifiques ou de donner à ces derniers le contrôle sur quelques aspects tels que la publication.

« Nous apportons enfin notre contenu premium dans les publicités, » explique Peter Sellis à AdAge, directeur du revenu des produits de Snapchat. « Nous voulons nous éloigner de ce processus manuel long et complexe pour tirer profit de l’achat programmatique. »

Snap fait face à une pression accrue pour montrer aux investisseurs qu’il peut être rentable tout comme ses plus grands rivaux Google et Facebook, le « duopole » qui contrôle la majorité du marché publicitaire numérique américain. Snapchat prouve avec cette offre son engagement continu à générer un retour sur investissement et un rendement efficace pour ses annonceurs.

Send this to a friend