Une mise à jour des conditions d’utilisation de Twitter, mise en place à l’occasion du Règlement général sur la protection des données de l’Union européenne (RGPD) il y a quelques mois, bloque le compte de bon nombre d’utilisateurs de la plateforme étant jugés comme mineurs, même si certains d’entre eux ont plus de vingt ans. La création d’un compte pour toute personne de moins de 13 ans est invalide sans autorisation parentale, et légalement, tout le contenu créé par un twittos mineur doit être supprimé, de sorte que Twitter ne se voit pas infliger de lourdes amendes.

Certains utilisateurs, comme Tom Maxwell, adepte précoce du réseau social, ont vu leurs comptes verrouillés parce qu’ils n’avaient jamais pris la peine de remplir leur date d’anniversaire jusqu’à récemment.

« Pendant quelques années, je n’ai pas pu mettre à jour mon année de naissance sur Twitter. Si j’essayais de choisir ma bonne année, 1996, elle était simplement grisée », dit Tom Maxwell, qui s’est retrouvé suspendu la semaine dernière. Il a ajouté : « Mercredi, j’ai vérifié à nouveau et j’ai remarqué que je pouvais sélectionner 1996, mais dès que j’ai sauvegardé le changement, mon compte s’est bloqué ». Bien que Maxwell ait contacté les équipes de Twitter à plusieurs reprises, son compte reste inaccessible.

D’autres utilisateurs ayant soumis des documents comme des actes de naissance ou des passeports pour prouver leur âge se sont confrontés au même obstacle. Certains ont quand même pu outrepasser ce blocage via le témoignage d’utilisateurs du forum Reddit : la tactique est simple, il s’agit tout simplement de faire du spamming en envoyant de manière répétée ses documents aux équipes Twitter.

La première vague de lock-out Twitter s’est produite il y a plusieurs mois et début juin, l’oiseau bleu a déclaré qu’il commencerait à travailler sur une solution à long terme et qu’il rétablirait (lentement) ces comptes. Mais pour des milliers d’utilisateurs, le blocage n’a pas encore été levé. Selon une source, l’entreprise ne disposerait pas des outils nécessaires pour analyser le contenu créé avant et après l’âge de 13 ans. Leur seul moyen de se conformer à ce règlement est pour l’instant de suspendre rétroactivement les comptes ayant été créés par des utilisateurs mineurs.

« Nous avons récemment apporté des changements à notre politique suite aux nouvelles lois sur la protection de la vie privée (PDRG) et nous avons pris connaissance de comptes créés par des personnes âgées de moins de 13 ans », a déclaré l’équipe de soutien de Twitter dans une déclaration publique datant du mois dernier. Le réseau social avait aussi ajouté : « Ces comptes étaient automatiquement verrouillés, et nous avons créé une confusion supplémentaire en envoyant des messages aux gens disant qu’ils ont encore moins de 13 ans (alors que beaucoup sont maintenant plus âgés) et qu’ils doivent fermer leurs comptes ».

Bien que les équipes de Twitter soient en contact avec leurs utilisateurs, le processus de réhabilitation prend beaucoup de temps pour certains. Cela en amène certains à le contourner complètement et à repartir de zéro avec un nouveau compte.

Source.