Si la plupart des fabricants de smartphones ont annoncé leur volonté de commercialiser de nouveaux modèles compatibles 5G dès le premier semestre de 2019, le chemin qui mène à l’utilisation de ce nouveau réseau ultra-rapide est semé d’embûches. Néanmoins, en dévoilant un modèle d’antenne 5G pour smartphone totalement innovant, Qualcomm semble avoir réalisé un pas de géant.

Quelles sont les raisons d’un tel engouement ?

Pour que l’accès à la bande passante à haut débit, depuis un smartphone, ne reste pas à l’état de simple vision futuriste, plusieurs conditions doivent être réunies. Alors que de nouvelles normes en matière de réseau de communication doivent être arrêtées, il faudra également basculer l’activité sur de nouveaux modems et surtout, concevoir un modèle d’antenne 5G pour smartphone aussi stable que performant.

L’un des principaux obstacles, pour créer un modèle d’antenne 5G pour smartphone, réside dans le fait qu’un composant mmWave viable soit nécessaire pour les connecter à ce nouveau réseau. C’est là que les choses se compliquent, car bien que cette technologie permette d’atteindre un débit beaucoup plus rapide, sa distance de transmission est bien moins importante que celle de 4G. Enfin, son signal est plus facilement bloqué par l’épaisseur des murs ainsi que par les mains des utilisateurs, par exemple.

Grâce à son modèle d’antenne 5G pour smartphone (mmWave QTM052) et du module radiofréquence (QPM56xx sub-6 GHz), Qualcomm apporterait une solution complète à cette problématique. Comme annoncé précédemment, pour un fonctionnement optimal, ce modèle d’antenne 5G pour smartphone devra être couplé avec le modem Snapdragon X50 5G. Interrogé à ce sujet par Engadget, la compagnie américaine a déclaré qu’elle était « prête pour la commercialisation à grande échelle ». Cela devrait lui permettre de rebondir alors qu’elle est à nouveau dans le collimateur des régulateurs de l’UE pour avoir enfreint la loi.