C’est lors de la conférence E3 2018 que Microsoft a confirmé travailler sur un service de Cloud Gaming. Phil Spencer, responsable de Xbox, parlait d’un réseau de streaming capable de proposer des jeux de qualité console sur n’importe quel appareil.

Un nouveau rapport révèle que la firme travaille sur le projet Scarlett Cloud qui ne serait autre que sa nouvelle génération de consoles Xbox. Selon Brad Sams du média Thurrott, Microsoft proposera 2 consoles. Une console traditionnelle et une autre version low-cost dédiée exclusivement à diffuser les jeux de la future plateforme de streaming. Cette console disposera de toute la puissance nécessaire pour faire tourner des jeux en local et ceux hébergés sur le Cloud.

Le début de la fin des consoles de jeux traditionnelles ?

La console streaming sera très certainement commercialisée à un prix beaucoup plus attractif que les consoles Xbox classiques. Microsoft profitera des ventes de jeux et de services en ligne pour s’assurer des bénéfices. Brad Sams déclare :

Si Microsoft peut créer une console nouvelle génération moins chère à l’achat, mais qui propose des abonnements plus longs (les jeux étant hébergés dans le Cloud, un abonnement sera impératif pour jouer) c’est énorme pour Xbox et Microsoft !

Côté Cloud Gaming, Sony propose une vaste bibliothèque de jeux PS2, PS3 et PS4 via son service PlayStation Now. Nvidia s’est lancé dans le cloud-gaming cette année et offre une petite sélection de jeux en streaming via GeForce Now.

Il s’agit toutefois d’activités secondaires pour Sony, Nintendo ou Nvidia qui ne disposent pas des infrastructures ni de l’expertise de Microsoft en matière de Cloud Computing. Si le service de Cloud Gaming de Microsoft est un succès, il incitera fortement les concurrents à réévaluer leur position.

Il y a quelques semaines, le CEO d’Ubisoft déclarait que le Cloud Streaming était l’avenir du gaming, Microsoft lui donnera-t-il raison ?