Sous le feu des critiques après la révélation d’importants dons au parti républicain, Elon Musk demande de l’aide à un groupe de défense de l’environnement. L’homme d’affaires a été largement critiqué après des informations rapportant qu’il aurait donné 88 900 dollars aux républicains depuis 2017, soit six fois plus que la somme donnée aux démocrates. Il aurait également versé 38.900 dollars au groupe « Protect the House », dont le but est de maintenir des républicains à la Chambre des représentants. Les détracteurs ont notamment relevé l’hypocrisie d’Elon Musk qui se targue d’une conscience écologique, mais qui finance un parti climatosceptique.

Pour tenter d’atténuer les critiques, le patron de Space X aurait demandé à Michael Brune, directeur général du Sierra Club, une association écologique, de publier les 6 millions de dons anonymes qu’il leur a versés. Michael Brune s’est empressé de venir en aide à son généreux donateur et a publié un tweet de soutien de son compte personnel, puis du compte officiel du Sierra Club.

Une décision qui n’a pas plu à tout le monde en interne, les employés de l’association ont critiqué cette prise de partie pour un homme aux déclarations parfois polémiques en contradiction avec leurs valeurs. D’après les informations de Bloomberg, Brune a envoyé un mail à son personnel afin de clarifier la situation. Il a aussi précisé : « Je comprends les préoccupations. Musk a fait des déclarations antisyndicales inutiles et les pratiques de travail de Tesla sont également préoccupantes, alors je prends vos commentaires au sérieux ».

Cette polémique arrive quelques jours après un nouveau dérapage d’Elon Musk sur Twitter. Agacé par les critiques d’un des plongeurs chargés du sauvetage des enfants piégés dans une grotte thaïlandaise, il avait traité le sauveteur de « pédophile ».