Le site web d’Amazon a été indisponible pendant quelques heures au moment du lancement du Prime Day 2018, faisant potentiellement perdre 1,2 million de dollars par minutes à l’entreprise, soit environ 72,4 millions de dollars au global. Malgré ce problème, Amazon a battu ses précédents records (Prime Day précédent, Black Friday ou Cyber Monday) en vendant plus de 100 millions de produits, en 36 heures. Disponible uniquement pour les membres Prime dans 17 pays, le Prime Day a donc été un véritable succès.

Côté best-sellers, l’on retrouve le Fire TV Stick avec commande vocale ainsi que l’Echo Dot. Un résultat logique puisque ces deux produits font parties des moins chers mis en vente sur la plateforme, avec des prix respectifs de 19,99 dollars et 29,99 dollars. Autre article phare, Instant Pot, un appareil pour la cuisine, qui peut remplacer 10 ustensiles de cuisine, avec plus de 300 000 ventes. En ce qui concerne les ventes par pays, au Royaume-Uni, on retrouve en tête des ventes une perceuse visseuse Bosch ainsi que les pastilles Finish pour le lave-vaisselle. En Espagne, l’un des articles les plus vendus était une carte mémoire SanDisk Ultra. À Singapour, les packs de Coca-Cola Zero sucres étaient le top-seller. En Allemagne, en France, et en Autriche, les clients Prime se sont rués vers les abonnements de trois mois au service PlayStation Plus.

Amazon a également annoncé que le nombre d’inscriptions au service Prime avait été important, sans pour autant communiquer de chiffre précis. En bénéficiant de 30 jours offerts, il est normal de s’être inscrit pour bénéficier des tarifs intéressants ! Au niveau des revenus, cette journée aurait, d’après les estimations, rapportées entre 1,5 et 2 milliards de dollars à Amazon. Ces bonnes nouvelles interviennent alors que plusieurs centaines d’employés en Europe se sont mis en grève afin de dénoncer la pénibilité des conditions de travail.