Réseaux Sociaux

Les modérateurs Facebook examinent près de 8000 publications par jour

Une ex-employée a livré un témoignage glaçant

Chaque jour, plusieurs millions de publications sont postées sur Facebook, le réseau social créé par Mark Zuckerberg. Dans ce flux important, il arrive que des contenus à caractère violent ou offensant soient signalés par des utilisateurs. C’est là qu’entrent en jeu les modérateurs Facebook, dont le quotidien consiste à examiner des milliers de publications, afin de vérifier si elles sont conformes, ou non à la politique de la firme…

Pourquoi les modérateurs Facebook doivent-ils examiner des milliers de publications chaque jour ?

Dans un entretien accordé à Business Insider, Sarah Katz, qui a travaillé au siège de Facebook pendant 8 mois, a déclaré : « Facebook a des milliards d’utilisateurs, et les gens ne savent pas comment utiliser la plateforme correctement, il y avait donc beaucoup de pornographie, de bestialité et de violence graphique. Il y avait beaucoup de contenus que vous ne vous attendriez pas à voir partagés sur Facebook ». Aussi, il est aisé de comprendre pourquoi les modérateurs Facebook ont, chaque jour, une charge de travail impressionnante.

Pour éviter toute action en justice de la part des modérateurs Facebook, les ressources humaines de la firme américaine ont pour consigne de leur fait signer un document de renonciation dès leur premier jour de travail. Ensuite, à eux d’avoir le cœur suffisamment accroché pour résister au rythme de visionnage imposé. Celle-ci serait d’un contenu potentiellement violent ou offensant toutes les 10 secondes. Dans le cas contraire, les modérateurs Facebook se devront d’indiquer, dans les meilleurs délais, qu’ils ne souhaitent plus exercer leur fonction.

Alors qu’en mai dernier, Facebook a déclaré avoir supprimé plus de 25 millions de contenus haineux, de spams ou de publications montrant de la nudité, l’hémorragie ne semble pas être stoppée pour autant. Ni les campagnes de recrutement de modérateurs Facebook, ni la mise à jour de l’algorithme de publication, semblent avoir permis d’endiguer le problème. La récente suppression de la Déclaration d’indépendance des États-Unis, qui a été considérée comme étant un discours haineux, semble indiquer qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir…

Si vous voulez en apprendre plus sur le quotidien des modérateurs, Ciaran Cassidy et Adrian Chen ont réalisé un reportage en avril 2017. On y découvre leur formation en Inde, et on comprend également mieux leur rôle de gardien du web.

Source

Send this to a friend