Non classé

YouTube : 25M$ investis pour lutter contre fake news et privilégier le journalisme

Dans la continuité de son programme Google News Initiative, la firme de Mountain View a annoncé la mise en place de nouvelles mesures pour soutenir le journalisme, mais cette fois sur YouTube. C’est ainsi que la plateforme va investir 25 millions de dollars pour apporter plus de contexte aux contenus.

En effet, on sait tous que sur YouTube on peut littéralement se perdre d’une vidéo à l’autre. Pour certaines personnes, la plateforme de partage de vidéo est l’endroit rêvé pour diffuser leurs théories du complot. En quelques heures une personne sans esprit critique peut devenir certaine de l’existence d’une société sioniste dirigée par des reptiliens, ou même devenir persuadée que les vaccins rendent les enfants autistes et que l’on n’a pas marché sur la Lune. Tant de sottises extrêmement dangereuses qui ont du mal à trouver leur place sur Google, mais qui foisonnent sur YouTube. Il est donc important d’aider les utilisateurs à comprendre le contexte d’une information.

Ce fond de 25 millions de dollars va servir à créer un groupe de travail avec des experts, ainsi que des groupes de média dans le but de créer des fonctionnalités. De plus, une partie du financement sera utilisé pour subventionner des organismes pour les aider à produire de meilleurs contenus sur YouTube. Enfin, une autre partie servira à renforcer l’équipe de la plateforme qui accompagne les publishers.

Concrètement la première mise en place que l’on va pouvoir constater, c’est l’ajout de contexte sur des vidéos qui peuvent susciter le doute, ou qui parlent d’une thématique souvent reprise pour nourrir les théories du complot. Par exemple, sur des images de l’alunissage de la mission Apollo en 1969, YouTube présentera un encart présentant un extrait d’une source faisant autorité (ici l’encyclopédie Britannica).

complot reptilien

Sur un autre volet, Google souhaite aider les publishers à mieux mettre leurs contenus journalistiques en avant. C’est pourquoi la page d’accueil de YouTube va mettre en avant à la fois les contenus locaux, mais ceux diffusés en mode ‘breaking news’ ainsi que les vidéos des grosses chaînes d’information. Cet affichage est annoncé sur 17 pays, dont la France.

YouTube TopNews

On ne peut qu’être très heureux d’accueillir de telles nouveautés sur YouTube. Avec un peu de chance, on verra émerger moins de complots sionistes, et les utilisateurs regarderont de l’actualité plutôt que TPMP. Moi, ça me va !

Send this to a friend