Science

Un vaccin contre le VIH prometteur suite à des essais sur l’Homme

Un traitement tant pour les singes que pour l'Homme

Une équipe de scientifiques de l’Université de Harvard a réalisé des progrès importants dans la recherche d’un vaccin contre le VIH. Ce dernier permettrait, à terme, de protéger la population des infections.

En effet, durant leurs tests, leur vaccin a créé au moins une réponse immunitaire chez les sujets, dont 80% étaient « une réponse avancée ». De plus, l’équipe de chercheurs a remarqué que son vaccin protégeait 67% des macaques rhésus contre le virus de l’immunodéficience simienne (VIS). Il s’agit d’un rétrovirus affectant une quarantaine d’espèces de singe et ayant la capacité de traverser la barrière des espèces. Le VIH est issu d’une transmission du VIS à l’Homme.

Le vaccin de l’équipe de l’Université de Harvard pourrait donc traiter la maladie des deux côtés de sa diffusion. Ces résultats ne veulent pas pour autant dire que les scientifiques ont trouvé un vaccin 100% efficace. Si les tests sur les singes sont concluants, il faudra mener encore plus de tests sur l’Homme pour trouver une version capable de prévenir toutes les infections. La toute prochaine étape pour l’équipe réside dans un nouveau test. Il sera mené auprès de 2 600 femmes d’Afrique du Sud risquant de contracter le VIH.

Il s’agit-là du cinquième vaccin à atteindre cette avancée dans les résultats et dans les tests. Pourtant, celui-ci est probablement le plus poussé et pourrait représenter un vrai bon en avant dans le traitement de la maladie. Le plus efficace avant lui avait été testé en Thaïlande et avait fait baisser le taux d’infection humaine de 31%.

Les progrès de la recherche vont bon train pour aider l’Homme à éradiquer le VIH. Récemment, la technologie CRISPR (génétique) avait réussi à retirer l’ADN du virus VIH du génome d’un animal vivant.

Send this to a friend