Intel et Baidu s'associent pour rendre la conduite autonome plus sauve
TechnologieTransports

Intel et Baidu s’associent pour rendre la conduite autonome plus intelligente et certainement plus sûre

Baidu s'associe à Mobileye d'Intel pour améliorer sa plate-forme de la conduite autonome Apollo

Deux des plus grands noms connus dans le domaine de la conduite autonome s’associent. Intel a réussi à obtenir une grande opportunité pour faire montrer la technologie de vision avancée et les logiciels de son unité Mobileye en se collaborant avec Apollo de Baidu.

Après avoir donné son feu vert à Baidu pour pouvoir mener des essais de voitures autonomes sur les routes, la Chine entre dans la course et compte bien faire de la concurrence à Uber ou Waymo avec l’espoir de lancer sa technologie sur le marché d’ici 2019.

C’est donc officiel ! Intel et Baidu ont annoncé qu’il travailleront sur un projet commun qui verra Baidu adopter la technologie et les pratiques de la filiale d’Intel Mobileye dans le cadre de ses propres programmes de développement des voitures autonomes.

Plus précisément, Baidu intégrera le logiciel Responsibility-Sensitive-Safety (RSS) de la société Mobileye dans sa plate-forme Apollo open source partagée avec des sociétés partenaires et dans son programme commercial Apollo Pilot, a indiqué Intel dans un communiqué. Baidu utilisera également le système de vision par ordinateur Surround basé sur le système des caméras de Mobileye pour les véhicules automatisés développés pour le marché chinois.

Dévoilé en 2017, RSS est conçu pour donner aux voitures autonomes ce qu’Intel appelle des « concepts centrés sur le sens commun de l’humain de ce que cela signifie de conduire en toute sécurité », comme par exemple le maintien d’une distance de sécurité et la compréhension du droit de passage.

L’objectif est de créer une définition normalisée de la conduite prudente et un ensemble de protocoles permettant de mesurer les systèmes de conduite autonome afin de s’assurer qu’ils sont vraiment sûrs. Mobileye et Baidu travailleront ensemble pour adapter le RSS aux styles de conduite et aux conditions routières chinoises.

Send this to a friend