Bien qu’elle soit totalement méconnue en France, Kroger est l’une des plus grandes chaînes de supermarchés aux USA. Aussi, l’annonce d’un partenariat avec la startup Nuro, pour lancer un service de livraison autonome, ne laisse personne indifférent de l’autre côté de l’Atlantique …

Quelles sont les raisons qui ont poussées Kroger à s’associer à Nuro pour lancer un service de livraison autonome ?

Ne vous fiez pas aux apparences, elles sont trompeuses, car derrière Nuro, la petite startup méconnue du public, se cache deux membres fondateurs de l’équipe, qui a œuvré sur les projets de conduite autonome chez Google. Ainsi, on comprend mieux le choix, pas vraiment anodin, de Kroger pour lancer un service de livraison autonome afin de répondre aux besoins des clients et prospects, qui ne résident pas dans une zone où la livraison à domicile est possible. À l’heure actuelle, le géant américain de la grande distribution compte près de 2 800 magasins, qui sont répartis dans 35 États afin d’accueillir environ 9 millions de clients par jour. Et demain ?

Bien que peu de détails concernant ce partenariat, pour lancer un service de livraison autonome, aient filtré, on sait que dans un premier temps c’est au travers d’une phase pilote que le service sera évalué. Même si c’est bel et bien une flotte de voiture autonome de type R1, qui sera déployée, un chauffeur sera également présent pour recueillir les remontées terrain et veiller au bon déroulement des livraisons. David Ferfuson, cofondateur de Nuro, a déclaré à The Verge : « Nous essayons de trouver le bon équilibre afin que nous puissions vous donner une idée de ce que sera le service quand il n’y a plus de chauffeur / livreur. »

Reste à savoir comment Amazon va réagir afin de garantir la pérennité de son service de livraison de produit d’épicerie

Source