Toujours soucieux d’améliorer l’expérience utilisateur proposer par son navigateur mobile, Microsoft intègre AdBlock Plus à la beta d’Edge mobile pour les smartphones Android. Bien qu’elle soit actuellement inaccessible aux nouveaux utilisateurs, cette version de test a été téléchargée par un important panel de consommateurs.

Pour quelles raisons Microsoft intègre-t-il AdBlock Plus à la beta d’Edge mobile ?

Avec seulement cinq millions de téléchargements sur le Google Play depuis son lancement en novembre dernier, Edge mobile peine à trouver sa place parmi les navigateurs dédiés aux smartphones. Aussi, Microsoft a décidé d’intégrer le composant logiciel développé par la société Eyeo, pour filtrer les fenêtres publicitaires, car il s’agit actuellement du composant d’adblocking le plus populaire du marché.

Dans la même catégorie

Bonne nouvelle, les utilisateurs de la beta d’Edge mobile n’auront pas besoin de télécharger une nouvelle application. En effet, la mise en place du blocage des publicités se paramètre directement dans les préférences du navigateur. Ensuite, chacun pourra profiter des nouvelles fonctionnalités offertes par l’intégration d’AdBlock Plus.

Néanmoins, selon Engadget, la plupart des experts s’accordent à dire que le choix de Microsoft n’est pas forcément le plus intéressant. En effet, AdBlock Plus est réputé pour être la solution la plus agressive du marché. Contrairement à ses concurrents, qui ne bloquent que les « mauvaises publicités » cette extension d’adblocking filtre très sévèrement les contenus. Reste à savoir si le drôle de choix des équipes Microsoft jouera en faveur, ou non, de la beta d’Edge mobile. En parallèle, Apple a annoncé la mise en place d’un vaste projet pour lutter contre le tracking dans Safari.

Source