Cybersécurité Technologie

Grâce au WPA3, le Wi-Fi se sécurise

En cryptant les données et en renforçant le protocole de connexion

Après 14 ans d’attente, le Wi-Fi se sécurise enfin en passant de la norme WPA2 à la norme WPA3. Il y a quelques jours, Wi-Fi Alliance a annoncé la bonne nouvelle sur son site web officiel, en rappelant au passage, que le réseau sans fil n’a jamais cessé d’évoluer afin de proposer des protections plus solides et de nouvelles pratiques de sécurité à mesure que le paysage de sécurité change.

Comment le Wi-Fi se sécurise-t-il avec le WPA3  ?

À vrai dire, cette nouvelle norme de réseau sans-fil corrige de nombreuses vulnérabilités, qui permettait aux hackers de s’infiltrer trop facilement dans certains systèmes de communication. Tout d’abord, c’est au niveau du cryptage des données que le Wi-Fi se sécurise. Ainsi, contrairement au WPA2, avec le WPA3, il sera plus facile de protéger de l’écoute électronique les données échangées entre plusieurs utilisateurs / machines.

Le protocole de connexion évolue également et les contraintes pour se connecter à un réseau seront beaucoup plus strictes. En plus de nécessiter un mot de passe sécurisé, l’authentification simultanée d’égalité (SAE), qui remplace la clé prépartagée (PSK), rend l’établissement d’une connexion plus complexe et réduit les chances qu’un hacker crack trop rapidement un mot de passe. Ainsi, le Wi-Fi se sécurise sans que les utilisateurs aient à chercher des identifiants trop compliqués.

Enfin, comme annoncé précédemment le Wi-Fi se sécurise également pour améliorer son utilisation au sein d’une entreprise. Les directions, qui feront ce choix technologique, disposeront d’une puissance de cryptage de 192 bits pour protéger. De fait, l’ensemble des données, qui transitent depuis un réseau sans-fil, seront mieux protégées contre d’éventuelles failles de sécurité.

Source

Send this to a friend