L’attente est officiellement terminée : le service Prime Wardrobe débarque dans les foyers américains. Après une bêta lancée en juin dernier sur un groupe d’abonnés Prime US, le service d’essayage de vêtements d’Amazon est accessible depuis n’importe quel abonnement Prime aux États-Unis.

Le service Prime Wardrobe d’Amazon, c’est quoi exactement  ?

Face à l’engouement des internautes pour les sites d’achat personnalisés en ligne, Amazon a décidé de lancer le service Prime Wardrobe. Mais plutôt que d’employer des stylistes chargés de créer des tenues personnalisées à partir de goûts et mensurations indiqués par les utilisateurs, le géant américain de la vente en ligne s’affranchit de l’un des freins à l’achat à distance : l’absence d’essayage avant de passer une commande. Qui n’a jamais tremblé, au point d’abandonner son panier, à l’idée de recevoir un magnifique maillot de bain, trop grand ou trop petit ?

En effet, avec le service Prime Wardrobe, les abonnés Prime n’ont plus qu’à choisir entre trois et huit éléments pour composer leur box sur-mesure. Une fois livrée à leur domicile, ils disposent d’un délai d’une semaine pour garder ce qui leur plait et retourner ce qui, après vérification, ne leur va pas aussi bien que ça. Pas de frais de livraison, pas de frais de retour… Comment les fashionistas pourraient-elles résister ?

Même si pour le moment, certains produits vendus par Amazon ne sont pas éligibles au service Prime Wardrobe, il y a de fortes chances pour que cela change rapidement. En attendant que l’ensemble du catalogue soit disponible, pour de longues heures d’essayage, comme chez Netflix la collecte des données de navigation des utilisateurs permet de faire des recommandations. Celles-ci sont adaptées au style vestimentaire des abonnés Prime, mais également aux tendances modes de la saison.

Source