Divertissement

Salto : TF1, M6 et France Télévisions annoncent un Netflix à la française

Suscitera-t-il autant d'intérêt que la version américaine ?

Les groupes audiovisuels TF1, M6 et France Télévisions s’associent afin de créer une plateforme de streaming visant à concurrencer Netflix : Salto.

Les chiffres de Netflix en France n’en finissent pas de grimper depuis son arrivée en 2014. Au mois d’avril, la compagnie américaine s’approchait du cap des 3,5 millions d’abonnés dans le pays, un chiffre impressionnant puisqu’il se rapprochait dangereusement de celui de Canal Plus. De fait, plusieurs groupes audiovisuels ont décidé de se rapprocher afin de faire front contre la croissance du service américain dans l’Hexagone.

De fait, une plateforme de streaming à la française, baptisée Salto, devrait faire son arrivée en France. Pour que l’équité entre les trois entités soit respectée, il est prévu que chacune d’elle détienne un tiers du service. De cette façon, les concurrents de la première heure profiteront chacun de Salto de la même façon. Pour ce qui est du service en lui-même, il est prévu que celui-ci offre un catalogue accessible en SVoD (service à la demande par abonnement). Salto devrait proposer des films, des séries et des documentaires. En termes de tarifs, deux formules seront accessibles aux potentiels utilisateurs. La première coûtera entre deux et cinq euros par mois, pour un accès aux chaînes des trois groupes audiovisuels et à des services premium comme le replay sur plus de sept jours. La deuxième devrait coûter entre sept et huit euros et permettre un accès illimité à différents types de contenus, majoritairement européen.

Pour rappel, les groupes Orange, TF1, M6 et France Télévisions avaient déjà tenté de s’allier pour créer un Netflix à la française, un projet qui n’avait jamais abouti, car considéré comme difficilement rentable à court terme. Les plateformes gratuites des trois entités seront conservées malgré l’arrivée de Salto.

Malgré la volonté des trois groupes de concurrencer l’américain, il est un point qui soulève déjà plusieurs interrogations techniques. L’hébergeur de la plateforme française Salto n’est autre que… Amazon Web Services, autrement appelé AWS. De fait, la France va tenter de concurrencer les géants américains Netflix et Amazon tout en hébergeant sa plateforme de streaming sur AWS. Un choix particulier qui ne semble pas cohérent avec la volonté des trois groupes, qui auraient pu choisir les services du français OVH.

Reste à savoir si la plateforme et l’offre susciteront l’intérêt des utilisateurs français.

Source.

Send this to a friend