Science

La politique environnementale de Trump remise en question

Les scientifiques de Harvard tirent la sonnette d'alarme

Alors que l’Environmental Protection Agency (EPA) réfute les résultats de ces recherches, deux scientifiques d’Harvard soutiennent que les changements proposés par l’administration Trump, au niveau de la politique environnementale, conduiraient à près de 80 000 décès supplémentaires durant les 10 prochaines années.

Comment et pourquoi la politique environnementale de Trump pourrait-elle entraîner des milliers de décès supplémentaires  ?

D’après l’essai qui a été publié par JAMA Network, David Cutler, l’économiste spécialisé en santé publique et Francesca Dominici, statisticienne, auraient même utilisé des «  estimations extrêmement conservatrices  », lors de leurs recherches. Dans tous les cas, le constat demeure le même  : la politique environnementale de Trump pourrait entraîner des milliers de décès supplémentaires.

L’exemple le plus probant réside dans la volonté de l’administration Trump d’abroger le Clean Power Plan, qui avait été mis en place par le gouvernement Obama, afin de passer aux énergies renouvelables et a abandonné le charbon. Une telle décision pourrait entraîner à elle seule, plus d’un demi-million d’infections respiratoires chez les enfants et environ 36 000 décès au courant des 10 prochaines années. D’ailleurs, l’Environmental Protection Agency (EPA), qui devrait pourtant veiller au respect de l’environnement, semble favorable au retrait des USA de l’accord climatique de Paris. Cela conduirait à augmenter considérablement la pollution de l’air et donc, à une détérioration de la santé.

Voilà comment la politique environnementale de Trump pourrait entraîner des milliers de décès supplémentaires, mais également entraîner l’apparition de nouvelles pathologies, de plus en plus difficiles à soigner. Pourtant, Environmental Protection Agency (EPA) refuse de reconnaître la véracité des recherches, qui seraient selon elle politiques et « non scientifiques ».

Source

Send this to a friend