Cybersécurité Réseaux Sociaux

D’anciens collaborateurs de Cambridge Analytica veulent faire réélire Trump

Quatre anciens collaborateurs de l'entreprise britannique travaillent à la réélection du président américain.

Actrice principale de la controverse portant sur la protection des données des utilisateurs de Facebook, l’entreprise Cambridge Analytica compterait quatre anciens employés qui collaborerait à la préparation de la campagne de Donald Trump pour briguer un second mandat à la tête des États-Unis en 2020. L’entreprise est au coeur du scandale qui a révélé que les données de plus de 90 millions de comptes Facebook ont été volées puis exploitées à des fins commerciales, sans l’accord de leurs propriétaires.

Ces quatre collaborateurs, qui travaillent désormais pour l’entreprise Data Propria (spécialisée elle aussi dans l’influence électorale) seraient, selon The Associated Press,Matt Oczkowski (ancien chef de projet de l’entreprise britannique) accompagné de trois anciens collègues spécialistes en analyse de données et en fournisseur de services publicitaires ciblés. Oczkowski aurait lui-même confirmé en privé être au « travail du président pour 2020 ». Brad Parscale, directeur de campagne du 45ème président des Etats-Unis aurait pour sa part aidé l’ancien analyste de Cambridge Analytica à monter cette nouvelle société.

Les deux hommes ont néanmoins tenu à démentir pareilles allégations auprès de l’agence de presse américaine à l’origine de la révélation. Brad Parscale a toutefois reconnu qu’il avait facilité l’obtention d’un contrat entre le parti républicain et la société Data Propria en vue de la mise en place de sondages d’opinion prenant le pouls des intentions électorales de la population américaine, à deux ans seulement du scrutin présidentiel américain. Une chose est sûre, malgré sa récente fermeture pour cause de faillite, l’entreprise Cambridge Analytica n’a pas fini de faire parler d’elle…

Send this to a friend