Technologie

Tesla licencie 9% de ses effectifs pour espérer être rentable

« Nous sommes une petite entreprise dans l'une des industries les plus difficiles et compétitives au monde »

Le PDG de Tesla a indiqué qu’il allait renvoyer environ 4 000 personnes afin d’espérer rendre l’entreprise enfin rentable d’ici la fin de l’année.

Il y a quelques mois, certains analystes ne pariaient pas cher sur l’avenir de Tesla, assurant que l’entreprise ferait faillite dans les mois à venir. Plusieurs éléments étaient alors en cause, dont les fameuses difficultés de « l’enfer de la production », une baisse des demandes pour les Model X et S ainsi que des accusations portant sur une comptabilité potentiellement frauduleuse. Directeur des investissements chez Vilas Capital Management, John Thompson, avait alors indiqué que, selon lui, l’entreprise allait s’effondrer dans « les trois, six mois à venir », soit une date qui se rapproche à grand pas. Si Elon Musk a cru bon de faire une blague sur le sujet à l’occasion du 1er avril, il a certainement moins ri lorsqu’il a fallu annoncer que 4 000 employés de l’entreprise allaient perdre leur emploi.

Dans un tweet daté du 12 juin, Musk indique que 9% de la masse salariale sera ainsi renvoyée, soit l’équivalent de 4 000 personnes. Pour justifier cette décision, le PDG argue du fait que cette restructuration des effectifs a pour objectif de rendre Tesla enfin rentable. Pour rappel, Tesla a brûlé énormément de cash au premier trimestre 2018, mais elle a également enregistré moins de pertes. La compagnie avait alors indiqué que sa volonté était d’atteindre la rentabilité dès le troisième ou le quatrième trimestre de l’année en cours.

Dans son texte, Elon Musk précise également que les licenciements n’auront pas d’impact sur la production de la Model 3 puisque les employés ne font pas partie de cette division, un point décisif pour les actionnaires et les utilisateurs ayant commandé le fameux véhicule. Pour rappel l’entreprise a confirmé, la semaine dernière, son objectif de production de 5 000 Model 3 par semaine d’ici la fin du mois de juin. Selon la firme, les difficultés qui avaient mis la production en pause plusieurs fois sont désormais derrière elle.

Source.

Send this to a friend