Insights Réseaux Sociaux

Coupe du Monde : état des lieux des conversations avec Brandwatch

Plus nous nous rapprochons de l’événement, plus les conversations augmentent chez les fans. Si l’on sait déjà que Twitter sera le lieu incontournable pour échanger avant, pendant, et après les matchs, qu’en est-il des discussions sur la toile d’une manière générale ? Brandwatch, plateforme de social listening nous livre ses premières données.

Qui parle de la Coupe du Monde ?

Dressons un profil sociodémographique des personnes discutant de façon active de la compétition. Tout d’abord, les échanges sont effectués en grande partie par des étudiants, suivis par les sportifs, puis les journalistes.

Coupe du Monde demographie

Leurs centres d’intérêt ? Le sport, logiquement. Arrivent ensuite la musique, les jeux vidéo, puis la TV. Les amateurs de films et voyages enregistrent la plus forte progression. Des échanges sur les préparatifs de déplacement vers la Russie sont certainement la raison de ce score.

Coupe du Monde demographie

D’où viennent ces passionnés ? Si Paris arrive en tête, la capitale est suivie par Lille, Marseille, et Lyon. Beaucoup de villes du nord-ouest de la France arrivent dans le classement, comme Rouen, Caen, ou Nantes. Preuve qu’il s’agit bien d’une région animée par le football.

Coupe du Monde demographie

Lieu de conversation incontournable, les chiffres de Brandwatch nous prouvent une nouvelle fois que Twitter sera le plus grand stade du monde durant la compétition. Le réseau social accapare une grande partie des échanges sur la Coupe du Monde. Viennent ensuite les sites d’actualité, puis Facebook et Instagram.

Coupe du Monde demographie

Les étudiants parisiens, ou citadins sont donc une cible idéale durant cette phase de préparation avant le début de l’événement. De nombreuses animations marketing ont d’ores et déjà commencé et devraient poursuivre leur développement tout au long de la compétition. Reste à voir quelle marque saura tirer son épingle du jeu !

Send this to a friend