Installé dans la ville Belleville en Ontario, le dernier dispositif de Tesla vient s'ajouter à un réseau désormais constitué de 10 000 superchargeurs.

À l’origine, Tesla a installé son premier chargeur dans l’État de Californie en 2012. En seulement quelques années, la firme a augmenté le nombre de stations de façon considérable. Dans un tweet publié le 11 juin, la société de Musk a indiqué qu’elle avait ouvert son 10 000ème superchargeur dans la ville de Belleville, en Ontario. Au total, ces dispositifs sont présents dans les 1 200 stations présentes presque partout dans le monde.

En 2013, es premiers chargeurs de la firme étaient disposés dans l’État de Californie ainsi que sur la route rejoignant les villes de Boston et Washington DC. Puis l'année d'après, de nouvelles stations ont ouvert à l’international et dans la majorité des autres États américains. À ce jour, seuls les États du Dakota du Nord, l'Alaska et Hawaï ne possèdent pas encore leur dispositif de charge. Néanmoins, la carte interactive de Tesla indique que ces derniers devraient avoir droit à leur superchargeur dans l’année en cours.

Actuellement, les superchargeurs couvrent une partie de l'Amérique du Nord, l’Europe, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et la Chine. À ce sujet, la carte interactive régulièrement mise à jour par le groupe américain montre parfaitement ses principaux marchés. Contrairement aux pays et continents ci-dessus, l’Amérique du Sud, l’Afrique et la Russie n’accueillent aucun superchargeur de la marque.

Outre ces dispositifs, Tesla s’attelle à construire des stations de charge plus spacieuse afin de permettre aux utilisateurs de s’occuper pendant que leur véhicule charge. Ainsi, une installation a déjà été ouverte en novembre dernier à Kettleman City, en Californie. Celle-ci comprend un large espace, un café et un espace présentant les produits de Tesla Energy.