Science

La Nasa découvre des molécules organiques sur la planète Mars

Et si les Martiens existaient vraiment ?

De nombreuses explorations, analyses et hypothèses ont déjà été menées à propos de la vie sur Mars. Lors d’une conférence le 7 juin, la Nasa a annoncé que son rover Curiosity a découvert des molécules organiques et du méthane sur Mars. Ces éléments qui contiennent de l’hydrogène et de l’oxygène et qui rappellent les roches sédimentaires trouvées sur Terre ne prouvent pas encore complètement la vie sur la planète rouge : de futures explorations de la surface devront être menées pour approfondir les explications.

Aujourd’hui, la surface de Mars n’est pas vraiment adéquate à la vie humaine, mais les indices affirment bien que dans le passé, le climat a permis la présence de l’eau, source essentielle de vie.

D’après Thomas Zurbuchen, administrateur associé au siège de la Nasa, les missions en cours et futures sont très intéressantes et pourront peut-être dévoiler des secrets stupéfiants à propos de la planète rouge.

Un détecteur de Curiosity, le Sample Analysis at Mars (SAM) indique les variations de méthane dans l’atmosphère, avec des taux bas pendant les mois d’été et des niveaux plus haut en hiver. Ces niveaux qui changent en fonction des saisons, ont créé un cycle qui se répète d’années en années. Ces cycles peuvent aussi être expliqués par une présence biologique sur la surface de la planète.

Cycle de méthane sur Mars
Cycle de méthane sur Mars © Science et Avenir / Nasa

Chris Webster, du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la Nasa explique qu’avoir ces variations de méthane est déjà un grand pas en avant, car c’est un cycle qui sera étudié de plus près.

Toutefois, aucune hypothèse ne pourra être confirmée à présent. Il faudra attendre 2020 et l’arrivée des rovers ExoMars 2020 de l’ESA et le Mars 2020 de la Nasa pour en savoir plus.

Send this to a friend