Vraie révolution dans les services bancaires, Revolut, une fintech anglaise, vient d’annoncer le lancement d’une plateforme de trading sans frais. Cette dernière permettra aux utilisateurs d’investir dans diverses sociétés cotées sur les marchés américains et britanniques, ainsi que dans des Exchange Traded Funds (fonds négociés en bourse) et des options.

Une annonce qui fait du bruit donc ! En général les courtiers facturent les transactions, comme l’explique Nik Storonsky, fondateur et PDG de l’entreprise « Les courtiers facturent jusqu’à 5 £ par transaction et les interfaces utilisateurs sont généralement maladroites, lentes et déroutantes pour les consommateurs. Les “points douloureux” sont clairs pour nous et la marge d’amélioration est énorme. » En annonçant qu’aucuns frais ne seront facturés, Revolut souhaite attirer de nouveaux clients qui pourront être intéressés par l’ensemble des produits proposées par la société (services bancaires, assurances, cryptommonnaies). C’est également l’occasion de révolutionner la manière dont les gens investissent leur argent, en utilisant tout simplement leur smartphone.

En juillet dernier, l’entreprise anglaise a levé 66 millions de dollars et ne comptait que 700 000 utilisateurs. Revolut fait ainsi un pied de nez à son concurrent allemand, N26 qui a récemment annoncé avoir atteint le cap du million d’utilisateurs, alors que Revolut vient d’atteindre le double.

La plateforme sera disponible dans les prochains mois et sera directement intégrée dans l’application mobile. Le service sera dans un premier temps proposé aux utilisateurs Premium puis ouvert à tous. Avec cette nouveauté, Revolut s’inspire du modèle de Robinhood, une application de trading grand public qui a remporté un franc succès outre-Atlantique

Source.