L’expert en sécurité américain, Daniel Beckwitt, est jugé pour homicide volontaire. Il faisait construire un bunker sous sa maison par un ouvrier non déclaré. Askia Khafra, l’homme qui travaillait sur le chantier a trouvé la mort dans un incendie.

Le drame est survenu en septembre dernier à Bethesda, une banlieue aisée près de Washington. Daniel Beckwitt, jeune millionnaire américain souhaite construire un bunker secret pour se protéger des menaces internationales, notamment celle de la Corée du Nord. L’homme, qui s’est fait connaître dans le monde des hackers après sa participation à des conférences spécialisées, avait alors contacté Askia Khafra sur les réseaux sociaux. Il lui aurait promis d’investir dans sa startup si le jeune homme de 21 ans effectuait les travaux. “Il a dit à la victime que s’il creusait le tunnel, jour et nuit, s’il dormait dans le tunnel, et mangeait dans le tunnel, et allait aux toilettes dans un seau dans le tunnel, il serait indemnisé financièrement afin de lancer sa propre société,” a confié le procureur.

Daniel Beckwitt a été décrit par le procureur adjoint comme une personne souffrant de “fixations paranoïaques“. Askia Khafra a été forcé à porter en bandeau sur les yeux pour l’empêcher de connaître sa destination. Les autorités locales ignorées quant à elles, tout de la construction des tunnels, de 6 mètres de profondeur pour 60 mètres de long.

La mort du jeune homme serait due à des conditions de travail dangereuses. Les enquêteurs ont déterminé que l’incendie se serait déclaré à cause de plusieurs installations électriques branchaient à la chaîne. La présence de nombreux déchets accumulés dans la maison aurait par ailleurs rendu la fuite plus difficile. Daniel Beckwitt, a été interpellé cette semaine, il a été remis en liberté après avoir payé une caution de 100 000 dollars. Il est convoqué au tribunal le 8 juin prochain et risque 40 ans de prison.

SOURCE.