Quels sont les points communs entre Orange et Google  ? Il s’agit de deux sociétés, aux multiples entités, qui n’ont jamais caché leur intérêt pour l’innovation, bien au contraire. Aussi, le fait qu’elles s’associent pour investir dans des startups de la zone EMEA n’a rien de très surprenant.

Depuis plusieurs années, Alphabet (la société mère de Google), a contribué à l’essor de nombreuses startups américaines, au travers de ses entités GV et CapitalG. Selon Techcrunch, une nouvelle stratégie d’investissement viserait à présent l’Afrique, l’Europe et le Moyen-Orient. Pour s’assurer d’un succès aussi rapide que conséquent en terres inconnues, quoi de plus évident que de se rapprocher d’une structure pérenne et bien établie comme Orange Digital Ventures, le fonds de capital-risque d’Orange ? D’après les rumeurs, les deux organisations s’associent pour investir dans les domaines de l’IoT, de la cybersécurité, du cloud, de l’IA, de la fintech ainsi que celui des solutions de connectivité.

Si pour le moment, aucune information, quant à la hauteur de l’investissement financier, n’a fuité, il y a fort à parier que cela pourrait être très conséquent. En effet, lorsque des géants comme Orange ou Google s’associent pour investir dans des startups, ils le font rarement dans la demi-mesure. Cela leur permet d’intervenir durant les différentes phases de maturité d’un projet innovant.

Marc Rennard, le PDG d’Orange Digital Venturesa déclaré dans une récente interview : « Notre objectif est d’unir nos forces pour financer les startups numériques les plus prometteuses  ». En parallèle, Carlo d’Asaro Biondo, le Président EMEA de Google Partnerships a quant à lui indiquer dans un rapport que « Ce partenariat est un moyen d’améliorer notre contribution collective à l’innovation dans cette région. » Ainsi, il est aisé de comprendre quels sont les bénéfices mutuels qui découleront du fait Orange et Google s’associent pour investir dans des startups.

Avis aux porteurs d’un projet innovant, c’est peut-être le bon moment pour vous lancer à la conquête du marché  !

Source : Techcrunch