D’après un article publié par CNBC, la valeur de Microsoft vient de dépasser celle de Google pour la première fois en 3 ans. En effet, la firme américaine, créée par Bill Gates en 1975, est évaluée à hauteur de 753 milliards de dollars. Quant à la société mère de Google, baptisée Alphabet, elle est estimée à pas moins de 739 milliards de dollars.

La nouvelle valeur de Microsoft en fait la troisième entreprise la plus rentable au monde, juste derrière Apple (dont la valeur est estimée à 923 milliards de dollars) et Amazon (dont la capitalisation est de 782 milliards). Néanmoins, cela ne pourrait être que temporaire, car depuis 2012, Google retrouve régulièrement sa place dans ce top 3 grâce à ses multiples acquisitions et évolutions.

Comment expliquer que le fait que le cours de l’action ait doublé au cours de 5 dernières années ? C’est simple, cette amélioration significative de la valeur de Microsoft semble étroitement liée au changement de PDG. Il y a 4 ans, lorsque Satya Nadella a remplacé Steve Ballmer, l’entreprise a subi une transformation stratégique de très grande ampleur. Par exemple, plutôt que de continuer à investir sans succès dans un énième développement de Windows Phone ou encore dans le lancement d’une offre globale complètement ratée, l’activité a été recentrée sur les technologies multi-plateformes, le cloud et l’intelligence artificielle.

Si à l’heure actuelle, le pari semble parfaitement réussi puisque les divisions Surface et jeux représentaient environ un peu plus d’un tiers des revenus, en complément des 30% générés par le Cloud auquel s’ajoutent ceux liés à d’autres supports tels qu’Office par exemple, les analystes estiment que cela pourrait encore changer. Ainsi, l’activité Cloud devrait doubler au cours des prochaines années et, de fait, améliorer une nouvelle fois la valeur de Microsoft.