L’industrie des transports est un pivot essentiel de l’économie nationale et internationale. Elle n’échappe pas à l’émergence des nouvelles technologies digitales, qui viennent petit à petit améliorer les services, les relations entre partenaires, les véhicules, le traffic et au final permettent aux entreprises d’améliorer leurs performances.

Connecter l’offre et la demande

Les plateformes de locations de services ou matériel professionnel permettent de connecter l’offre et la demande. C'est particulièrement visible dans le transport avec l’actuel essor des bourses de fret. Notre monde d’échanges est fortement basé sur le transport de marchandises, et l’optimisation des chargements en est une clé de rentabilité. L’avènement du porte-conteneur maritime en est l’exemple parfait. Sur la route, s'assurer que le camion ait en continu un chargement complet ou quasi complet est un enjeu majeur, que des solutions intelligentes mettant les offres de transport à disposition des affréteurs cherchent à relever.
C’est aussi le cas sur le marché locatif ou sur celui de l’achat-vente de matériel de transports entre professionnels. Les plateformes numériques permettent une diversification de l’offre et une plus grande compétitivité au niveau des prix, ainsi qu’une plus grande souplesse en termes de disponibilité.

Les innovations technologiques dans les transports

La révolution numérique touche aussi le monde du transport. Les systèmes informatiques embarqués permettent de contrôler le véhicule, de recueillir des informations le concernant ou de lui fournir des informations relatives aux infrastructures routières, aux autres véhicules du périmètre, au trafic en général ou encore à la météo. Des informations peuvent ainsi s'échanger tous azimuts, entre différents véhicules, entre un véhicule et le siège de l'entreprise, entre le véhicule et des prestataires externes. La communication V2V (vehicle-to-vehicle) et la communication V2I (vehicle-to-infrastructure), en fluidifiant et accélérant les flux d'informations entre les différents intervenants, augmentent singulièrement la productivité et la qualité des services fournis. Autre évolution positive, le télédiagnostic autorise la surveillance en temps-réel du véhicule et de ses éléments constitutifs, les camions générant eux-mêmes les rapports de maintenance et leur envoi aux parties concernées. Cette avancée permet à l’entreprise des gains de temps et d’argent en optimisant la gestion du parc d'équipement et en augmentant sa durée de vie. Enfin, la conduite autonome ou semi-autonome marque un pas important vers la sécurité des hommes et des biens, alors que l’arrivée des premiers camions électriques est déjà pour demain.

Les nouvelles technologies dans le monde du transport se mettent au service des entreprises, que ce soit en leur offrant des services en ligne optimisant leur gestion, ou en apportant des innovations in situ accroissant productivité et sécurité. Un tel bouillonnement, comme le secteur n’en avait jamais connu, augure d’un avenir florissant pour ces entreprises.