Inquiétude des Français quant au partage de leurs données de localisation
ÉtudesInsights

Vive inquiétude des français quant au partage de leurs données de localisation

D’après l’étude menée par Here Technologies, l’inquiétude des français quant au partage de leurs données de localisation n’a jamais été aussi haute.

Alors que cette semaine aucune boite mail n’a été épargnée par l’important flux d’information lié à la mise en place du RGPD, l’inquiétude des français quant au partage de leurs données de localisation n’a jamais été aussi haute. En effet, après de longues années d’insouciances, les consommateurs hexagonaux ont finalement pris conscience que leurs données de localisation étaient collectées en permanence.

D’après l’étude menée par Here Technologies, après d’un panel composé plusieurs milliers de consommateurs, plus des trois quart des français sont stressés et se sentent particulièrement exposés aux risques qui sont liés au partage de leurs données de localisation. Peu de doutes subsistent quant au fait que cette augmentation du niveau d’inquiétude est étroitement liée au récent scandale Facebook/Cambridge Analytica.

Pendant de très nombreuses années, les français ont utilisé avec passion leurs produits high-tech, tels que les smartphones et les tablettes, sans réfléchir au fait que de nombreuses entreprises récupèrent les données de localisation afin de les intégrer à leur plan marketing. Conséquence directe, les chiffres publiés dans l’étude évoquent le fait que seulement 1 sondé sur 5 a la certitude d’avoir un contrôle total quant aux données de localisation qu’il partage. D’ailleurs, tout semble indiquer que près de 2 sondés sur 5 ne savent toujours pas quantifier avec certitude le nombre d’applications avec lesquelles ils partagent quotidiennement leurs données de localisation.

etude localisation donnée france
Extrait de l’étude, ces données concernent l’échantillon français.

Pourquoi les français sont-ils plus inquiets que les 7 nationalités qui ont été invitées à participer à cette même étude ? Tout simplement parce que contrairement à leurs homologues, les consommateurs tricolores n’investissent que très peu de temps dans la protection de leurs données de localisation. D’ailleurs, plus de la moitié d’entre eux préféreraient confier cette tâche à un chatbot plutôt que de s’en occuper eux-mêmes.

Send this to a friend