Twitter limite la visibilité des “trolls“. La plateforme a annoncé sur son blog la mise en place d’une fonctionnalité par défaut qui masquera les commentaires de ces internautes dans les conversations Twitter.

Souvent accusé de laxisme vis-à-vis du harcèlement ou des violences en ligne, Twitter décide de filtrer davantage ses contenus. Désormais les commentaires des trolls, ces comptes qui commentent les publications pour créer des polémiques seront masqués. Pour pouvoir les lire, il faudra cliquer sur “afficher plus de réponses” ou alors paramétrer son compte pour voir tous les contenus. Les comptes des auteurs de ces tweets ne seront cependant ni bloqués, ni supprimés.

Depuis le 1er mars, le PDG de Twitter, Jack Dorsey, tente d’assainir son réseau social, “nous nous engageons à améliorer la santé collective, l’ouverture et la civilité des conversations publiques.” Avec cette mesure, le réseau s’attaque à un type de contenu inapproprié particulièrement difficile à contrer. La société précise dans son blog qu’elle fera la différence entre les comportements “amusants, bons et humoristiques” et ceux qui “déforment et nuisent à la conversation publique sur Twitter, en particulier dans les zones communautaires comme les conversations et la recherche“.

Pour arriver à cette modération, Twitter ne se basera plus seulement sur le “machine learning” et sur les modérateurs humains comme c’était le cas jusqu’à présent. Des facteurs comportementaux seront pris en compte, comme une adresse mail non confirmé, une même personne qui créé simultanément plusieurs comptes, ou encore le fait de mentionner dans ses tweets, des personnes qui ne la suivent pas.

Le réseau social, qui a effectué des tests, affirme que cette nouvelle mesure a permis de diminuer de 8% le nombre de signalements dans les conversations, et de 4% ceux pour abus effectués à la suite d’une recherche faite sur le site.