Infographies Insights

Les chatbots vus par la fonction Ressources Humaines

Contrairement aux marketeurs, les personnes travaillant en RH sont moins bien informées sur les chatbots

Après s’être intéressée à la fonction marketing et sa perception des chatbots, l’étude « L’observatoire des chatbots », menée par Do You Dream Up, éditeur de traitement automatique de langage naturel, revient pour une seconde édition. Cette étude menée en ligne a permis de récolter les données de 303 professionnels des ressources humaines français, à la fin du mois de mars 2018.

Les chabots ont aujourd’hui une ampleur mondiale, une infographie réalisée par 16best soulignait les divers avantages des agents conversationnels et expliquait qu’ils allaient s’imposer dans tous les secteurs d’activité et ainsi révolutionner la relation client.

Dans cette infographie, différents insights comme la connaissance des chatbots par la fonction RH, les avantages de ces agents conversationnels ou encore leur avenir dans la fonction RH ont été récoltés.

Voici les informations clés à retenir :

  • Seuls 22% des professionnels RH savent ce qu’est un chatbot, alors que 72% des marketeurs savent ce que c’est. Une différence notable entre les deux fonctions.
  • Sans surprise, ce manque de connaissance engendre une faible mise en place des chatbots. Seulement 23% des professionnels RH ont déjà mis en place un chatbot ou en ont le projet.
  • Pour les professionnels des RH qui ont sauté le pas, la satisfaction n’est pas au rendez-vous. Ceux en ayant déployé en sont moyennement satisfaits, la note de 6,6/10 est attribué aux agents conversationnels.
  • Parmi les atouts recherchés, les RH souhaitent à 26% que les chatbots soient disponibles 24/24 et 7/7 et à 17% qu’ils facilitent le quotidien des salariés.
  • Dans le futur, 68% des responsables RH pensent que les chatbots vont se généraliser dans les RH, contre 92% des marketeurs. 67% des RH pensent que les chatbots valorisent l’image des marques.
  • Enfin, 60% pensent que les agents conversationnels remplaceront certaines fonctions RH dans leur équipes.

Au final, contrairement aux marketeurs, les professionnels des RH semblent plus réticents et moins informés sur les chatbots. Mais à l’avenir, ils sont plus de la moitié à penser que les agents conversationnels se généraliseront dans la fonction.

Send this to a friend