Annoncée en juin 2017, l’enceinte connectée d’Apple, le HomePod était attendu de pied ferme. Misant sur le son pour se démarquer des enceintes proposées par Amazon et Google, la firme à la pomme reste pourtant loin des deux leaders du marché.

D’après une estimation de Strategy Analytics, avec ses ventes, Apple détiendrait environ 6% du marché, loin d’Amazon et de ses 43% de parts de marché ou encore Google et Alibaba avec respectivement 26,5% et 7,6%.

Apple : 600 000 HomePod expédiés au premier trimestre

D’après les estimations, Amazon aurait vendu 4 millions d’enceintes et Google 2,4 millions. Cependant, il est important de noter, que le HomePod n’a été mise en vente qu’à partir du 9 février et qu’ainsi Apple n’a pas eu un trimestre entier de ventes. Strategy Analytica fait également la différence entre le terme « expédie » et « vendu ». Les enceintes d’Apple sont vendues via le site de l’entreprise et ses magasins, il est donc difficile d’estimer le nombre réel d’enceintes vendues.

Cependant, malgré un lancement réussi avec un joli coup de com’, les résultats ne sont pas au rendez-vous pour le HomePod. D’après Bloomberg, Apple aurait diminué ses prévisions de ventes et réduit les commandes avec le fournisseur Inventec. Trois semaines après son lancement, le HomePod avait réussi à capturer seulement 4 du marché.

Différentes raisons expliquent le « non-succès » de l’enceinte. Le prix par exemple, la HomePod est vendue à 349 $ bien plus chère que les enceintes proposées par Amazon ou Google. De plus le HomePod reste un appareil de l’écosystème iOS. L’enceinte et les fonctionnalités de Siri ne fonctionnent qu’avec Apple Music. Les autres services comme Spotify ou Deezer doivent être utilisés via AirPlay pour diffuser de la musique sur l’enceinte. Pour utiliser le HomePod il est nécessaire d’avoir un iPhone, un iPad ou bien un Mac, les utilisateurs de PC et d’Android sont ainsi mis de côté s’ils ne disposent pas d’un de ses appareils.

Certaines rumeurs affirment qu’Apple devrait lancer un modèle plus petit et moins cher de le HomePod pour rivaliser avec Echo d’Amazon et la Google Home. Il ne s’agit que de rumeurs et même si elles s’avéraient vraies, ce nouveau produit ne devrait pas arriver avant quelques temps.

Source.