Digital Tendances

SEO & voice search : quelle stratégie de référencement adopter pour la recherche vocale ?

L’usage des assistants vocaux sur mobile (ex : Siri d’Apple) ou encore les enceintes vocales (Google Home, Amazon Echo) viennent transformer la manière dont les utilisateurs effectuent leurs recherches sur les moteurs. En 2016 déjà, Sundar Pichai, CEO de Google, indiquait que 20% des recherches sur son application mobile Android aux US étaient vocales. Par ailleurs, d’après Comscore, 50% de toutes les recherches seront vocales d’ici 2020.

Si le SEO vous intéresse, ne ratez pas le livre blanc “5 tendances à explorer pour accélérer votre SEO en 2018” dont est extrait cet article.

La recherche vocale et les assistants vocaux

Cette transformation se traduit concrètement par un changement dans la typologie de mots clés recherchés. Ainsi, il existe de nombreuses différences entre les recherches saisies et les recherches vocales :
– les recherches saisies les plus longues comptent en moyenne 4 mots,
– les recherches vocales comportent plus de mots et sont plus longues,
– les recherches vocales sont souvent formulées sous forme de questions.

Le nouvel enjeu pour les éditeurs de sites web, quelque soit le secteur d’activité, est d’anticiper cette croissance de requêtes pour s’y adapter. Concrètement, lorsqu’un internaute effectue une requête sur des mots clés, les algorithmes des moteurs de recherche vont vérifier de nombreux facteurs, notamment si cette requête est présente de la même façon dans le contenu de la page.

Cette tendance est d’ailleurs en lien avec une nouvelle façon de traiter les questions par Google. En effet, de plus en plus de requêtes Google, qui posent une question précise, vont afficher directement la réponse dans ce qu’on appelle la “position 0”. Par exemple, faire une recherche de définition va permettre d’afficher le contenu de cette définition directement dans la page de résultat Google, évitant ainsi à l’utilisateur de devoir consulter le site web pour avoir sa réponse. Voici l’exemple avec le mot clé “définition blockchain” :

see voice search strategie référencement

Pour en savoir plus sur le fonctionnement de ces positions 0, et plus généralement des tendances SEO sur 2018, n’hésitez pas à télécharger notre livre blanc SEO.

La recherche vocale : un nouveau souffle pour les mots clés longue traîne ?

Les recherches vocales correspondent à une notion fondamentale du SEO : la longue traîne. La longue traîne est constituée de mots clés très précis (4 mots en moyenne) qui, individuellement, ne génèrent que peu de recherche et donc peu de trafic, car trop précis et spécifique au besoin de l’utilisateur. Cependant, ils ont la particularité de traduire une demande très qualifiée, et donc une intention d’achat ou de recherche à fort potentiel de transformation si votre entreprise peut y répondre. Par ailleurs, 80% des recherches sur un moteur sont de type longue traîne.

Par exemple, un utilisateur effectuant une recherche sur “assurance auto” ne donne que peu de précision quant à son besoin et son profil, par contre un utilisateur effectuant une recherche sur “assurance auto jeune conducteur Versailles”, va à la fois donner des précisions sur son profil (jeune conducteur), et le lieu géographique où il souhaite trouver cet assureur (Versailles). Ainsi, l’assureur proposant une offre spécifique pour jeunes conducteurs et situé à Versailles pourra répondre à son besoin.

Plan d’action pour optimiser son SEO pour la recherche vocale

Pour préparer son site web à cette hégémonie de la recherche vocale, il faut dès à présent travailler sur une stratégie de contenu qui saura s’adapter aux recherches vocales :

1. Définir le champ lexical de mots clés représentant votre activité, vos produits et vos services.
2. Répertorier une liste non exhaustive de toutes les questions les plus fréquentes gravitant autour de ces mots clés.
3. Créer un planning éditorial pour rédiger des contenus adaptés et répondant à ces questions.
4. Mettre en place des FAQ dynamiques, se basant sur les tickets ou demandes des utilisateurs, pour les transformer en réponses publiques et accessibles.
5. Adopter une stratégie d’UGC (contenu généré par les utilisateurs), en exploitant, par exemple, les avis clients ou les forums de discussion.

TÉLÉCHARGER LE LIVRE BLANC.

Send this to a friend