Retail Technologie

Amazon Go arrive à Chicago et San Francisco

Quel avenir pour la distribution classique ?

Si vous en doutiez encore, le géant du ecommerce compte bel et bien déployer, Amazon Go, son concept de point de vente sans caisse partout dans le monde. Logiquement, les États-Unis sont un premier terrain de préparation pour Amazon avec une première ouverture au public à Seattle début 2018. À présent, ce sont deux nouvelles villes qui sont annoncées officieusement : Chicago et San Francisco.

Cette information nous vient du Seattle Times qui a repéré une liste d’offres d’emploi émanant du géant. Il s’agit de postes de manager pour les deux villes citées plus haut. Pour l’instant, Amazon n’a pas donné de dates précises sur les ouvertures de ces points de vente, mais l’on peut s’attendre à ce que cela ait lieu d’ici la fin de l’année 2018.

En effet, au mois de mars nous apprenions que six nouvelles boutiques devaient voir le jour cette année, réparties entre Seattle et Los Angeles. Chicago n’était pas citée à l’époque. Pour ce qui est de la ville de Los Angeles, ce n’est pas un choix anodin, car Amazon y a déjà effectué de nombreux tests par exemple avec le service de livraison d’épicerie Amazon Fresh ou le nouveau service d’expédition visant à concurrencer UPS et FedEx.

Il est intéressant de noter que le géant ne recherche que des managers, tant les points de vente Amazon Go n’ont besoin que de peu de main d’oeuvre pour fonctionner. Au total, 6 employés ‘humains’ sont nécessaires pour un maximum de 10 selon la taille du magasin.

Avec d’autres projets d’ouvertures au Royaume-Uni et en Europe, Amazon Go va-t-il faire rouleau compresseur sur l’organisation classique de la distribution ?

Send this to a friend