Réseaux Sociaux

Le cours de l’action Facebook remonte finalement après l’affaire Cambridge Analytica

Le cours est actuellement de 186,99 dollars

Alors que le cours de l’action Facebook s’était effondré suite aux premières révélations du scandale Cambridge Analytica, ce dernier remonte finalement à des résultats qu’il connaissait avant l’affaire.

À la mi-mars, plusieurs médias révélaient comment Cambridge Analytica avait exploité Facebook afin de récolter les données de pas moins de 87 millions d’utilisateurs, un chiffre qui pourrait d’ailleurs augmenter encore au fil des enquêtes. Lorsque le scandale a été révélé, Facebook et son PDG Mark Zuckerberg ont attendu quatre longs jours avant de prendre la parole publiquement. Cette longue réaction a certainement contribué aux conséquences boursières puisqu’une semaine après les premiers articles sur le sujet, l’action Facebook s’est effondrée de 6,77 %, entraînant avec elle d’autres entreprises également issues du secteur des technologies. De fait, la capitalisation boursière de la compagnie a fondu de 60 milliards de dollars et la fortune de Zuckerberg a marqué un recul d’environ 5 milliards de dollars.

Facebook cours Bourse
© Bloomberg

Malgré cette baisse notable, il semblerait que Facebook se reprenne, à tel point que le cours de son action est revenu à la normale, se positionnant même mieux qu’avant que la fameuse affaire ne soit révélée. À la date du 16 mars, veille des révélations, le cours était de 185, 09 dollars tandis qu’à ce jour -presque un mois après le début des enquêtes- il affiche un résultat de 186,99 dollars. Par rapport à son niveau le plus bas, Facebook marque un rebond de 16%. De tels résultats tendent à démontrer que les inquiétudes et les doutes des utilisateurs ne semblent finalement pas influencer les rendements financiers de l’entreprise.

Si Facebook a également annoncé de bons résultats au premier trimestre, il faut tout de même noter que ces chiffres sont arrêtés au 31 mars et que, de fait, ils ne mettent pas toutes les conséquences financières de l’affaire en perspective. Les résultats du deuxième trimestre, regroupant les mois d’avril à juin, seront certainement plus parlants.

Source.

Send this to a friend