Digital Insights

Sur Wikipédia, les auteurs les plus cités sont trois scientifiques australiens

Ils n'étaient même pas conscients de la notoriété de l'article

2,8 millions : c’est le nombre de fois que l’article académique « Updated world map of the Köppen-Geiger climate classification » sur les zones climatiques mondiales écrit par trois scientifiques et amis australiens a été cité sur Wikipédia. Un chiffre record, dont les auteurs n’avaient pas conscience !

Publié en 2007, dans la revue Hydrology and Earth System Sciences , l’article a utilisé des données contemporaines pour mettre à jour un modèle largement utilisé pour classer les climats du monde. Le modèle est plus connu sous le nom de Köppen Climate Classification System et a vu le jour en 1884 grâce au climatologue, Wladimir Köppen. Ce modèle n’avait pas été mis à jour depuis des décennies.

Les trois auteurs de l’article sont le Docteur Murray Peel, maître de conférences au département d’ingénierie des infrastructures de l’Université de Melbourne, Brian Finlayson, professeur de géographie et Thomas McMahon, professeur d’ingénierie. Finlayson a déclaré au journal Guardian Australia : « Nous sommes stupéfaits, absolument stupéfaits par le nombre de citations […] Il est agréable de savoir que les recherches que vous faites sont utiles à d’autres personnes ». Les trois australiens savaient que leur travail avait un certain impact dans le domaine académique et la littérature scientifique, mais ne pensaient pas avoir une telle notoriété !

Finlayson a déclaré que la popularité du document soulignait l’importance de la science ouverte, un concept, selon lequel les données et les résultats devraient être librement accessibles pour que d’autres puissent en profiter. Hydrology and Earth System Sciences est un journal en libre accès et gratuit et c’est pour cette raison que les trois australiens ont choisi de publier leurs recherches dans ce dernier.

Wikipédia opère sur un système similaire, et les citations crédibles sont cruciales pour la fiabilité de l’encyclopédie. Récemment, la plateforme a ajouté un aperçu de page sur les liens hypertextes, afin de pouvoir se renseigner à minima avant de cliquer sur un lien et d’aller plus loin sur un sujet. Espérons que cet aperçu n’empêche pas à d’autres sources scientifiques de connaître un tel succès !

Source.

Send this to a friend